lundi 18 octobre 2021 - 15h35

Dernière actu

Bojovic rend sa démission ! Annet: «Bojovic n’a pas accepté mon ultimatum»

Zoran Bojovic n’est plus le coach des Merles. Il a donné sa démission au club à la suite de la défaite à Saint-Symphorien.

Le club de la capitale wallonne l’a annoncé sur son site web ce dimanche soir. Zoran Bojovic et son entraîneur adjoint ont pris la décision de stopper l’aventure à Namur. «Suite à la défaite à St Symphorien, les coaches Bojovic et Delvaux ont remis leur démission ce dimanche soir. Nous les remercions sincèrement pour le travail accompli jusqu’à présent et la belle équipe qu’ils ont constituée pour ce championnat, au terme duquel être champion reste plus que jamais l’objectif», indique le communiqué.

Le coach des Merles Zoran Bojovic et son adjoint Jean-Christophe Delvaux ont remis leur démission, ce dimanche soir. « Nous ne trouvons plus aucun plaisir à travailler là-bas, mais j’espère de tout cœur que Namur montera», résume Zoran Bojovic, sans vouloir en dire plus.

Mais la démission de Benoit Massart, membre très actif du comité, laisse supposer que la situation n’est pas seulement liée au bilan sportif. «Le contexte général dans le club est devenu insupportable, je m’en vais aussi, et d’autres vont suivre, lance Benoit Massart. Le président ne veut faire confiance à personne, il est seul dans sa tour d’Ivoire.»

Bernard Annet calme le jeu. «Benoit, cela fait un moment qu’il veut partir. Et concernant Zoran, dire que c’est de ma faute, c’est sa porte de sortie. Je suis exigeant, c’est vrai. On a investi dans une très belle équipe, composée entièrement par Zoran. Partout où l’on va, on est reconnu comme l’équipe de la série avec les meilleurs joueurs. Mais elle ne tourne pas. C’est logique, après six matches où on remarque les mêmes manquements, de parler avec le staff. J’ai donc rencontré le coach et son T2 individuellement. Mais Zoran a beaucoup de mal à se remettre en question. À moi, il dit que c’est de la faute des joueurs qui ne respectent pas ses consignes. Si tu as la voiture pour gagner la course mais que le pilote n’assure pas, c’est normal de faire le point avec celui qui conduit».

Bernard Annet a donc posé un ultimatum au staff: «Je leur ai dit que la confiance restait entière mais que la mauvaise qualité du jeu proposé, reconnue par tous, et qui a atteint son point le plus inquiétant samedi, m’obligeait à leur poser un ultimatum. Il fallait obligatoirement réussir un 6 sur 6 lors des deux prochaines semaines. On a affronté des équipes mal classées et les gros morceaux arrivent seulement. Plutôt que de relever ce challenge, le staff a préféré la solution de facilité en démissionnant.»

Qui succédera à Zoran? Le président ne le sait pas encore. «Ce lundi, l’entraînement devrait être assuré par un fidèle serviteur du club ou par le coach des espoirs, répond-il. Mais on trouvera un nouveau coach très rapidement.» Plutôt «il» trouvera car Bernard Annet semble de plus en plus isolé au sein du matricule 156.

Stempels aussi

Après Zoran Bojovic et Christophe Delvaux, c’est au tour de l’entraîneur des gardiens Didier Stempels de remettre sa démission à Namur.

Thibaut Marmignon – L’Avenir – 4/10/2021

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20211003_01621408/annet-bojovic-n-a-pas-accepte-mon-ultimatum

Laisser un commentaire