jeudi 9 décembre 2021 - 2h42

Dernière actu

Defresne sur son terrain porte-bonheur

Olivier Defresne savourait particulièrement la victoire de samedi sur la pelouse aischoise (0-2). Arrivé à Namur mi-octobre, le successeur de Zoran Bojovic n’avait pas encore pu réellement coacher son équipe, la faute à un satané virus qui l’a éloigné du banc namurois plusieurs semaines.

« En effet, c’était ma vraie première, sourit Olivier. Et ça fait un bien fou de retrouver l’adrénaline d’un match, surtout dans un derby disputé et dans une toute grosse ambiance« . Le T1 des Merles n’avait plus pris place dans la zone neutre depuis mars 2020. « C’était avec Couvin et j’avais terminé par une défaite contre Rebecq « , se souvient-il. Par contre, le stade Bertrand semble lui porter chance. «  Oui, il me porte bonheur, confirme Olivier. La dernière fois ici, c’était encore avec Couvin, au tour final. Grâce à notre victoire, on était monté« .

La montée, c’est justement l’objectif du président namurois. Et tout le groupe veut y croire. « On va tout faire pour y parvenir, enchaîne le coach namurois. Avec trois victoires consécutives, on est bien installé à la deuxième place. Et Tertre-Hautrage a été battu. J’aurais préféré que mes gars entrent plus vite dans le match ce samedi, mas je ne vais pas faire la fine bouche, Aische était sans doute une des meilleures équipes dans ce début de championnat. Je suis fier de la réaction des joueurs.  » Seul bémol, les cartes jaunes qui pourraient peser sur un noyau assez réduit. « Dommage, c’est vrai, conclut Olivier. Surtout qu’on en a pris contre Aische parce qu’on était en retard« . Dheur sera suspendu contre Mons alors que Vander Cammen et Lwangi sont à deux jaunes.

Daout, le retour

À Aische, contrairement aux Merles, c’est un peu la période creuse depuis trois semaines. « Effectivement, nous sommes dans le dur, ne cache pas Kévin Plos. Depuis le nul à Saint-Symphorien qui nous prive de la tranche, on a pris un coup sur la tête. On reste sur un 2 sur 12, sans marquer depuis deux semaines. Mais je connais le groupe, il va réagir. D’autant plus qu’ici face à Namur, dans la mentalité, on ne peut rien nous reprocher. » Manu Rousselle confirme: « Avec un brin d’efficacité, on mène au score et on voit un autre match. Notre press a bien gêné Namur. J’ai vu une belle réaction après Mons, je retiendrai le positif. Par contre, avec les blessures de Plos et Michels, sans oublier la suspension de Joannes, je vais encore devoir bricoler avec les flancs et les latéraux, surtout que je ne devrais par récupérer Wim (Dury) tout de suite. » Des forfaits qui risquent de précipiter le retour sur le terrain de « capi » Alexis Daout. Le jeune retraité se réentraîne depuis un moment et devrait sans doute être dans l’équipe dimanche à Tertre-Hautrage.

Thibaut MARMIGNON – L’Avenir – 23/11/2021

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20211122_01638610/defresne-sur-son-terrain-porte-bonheur

Laisser un commentaire