lundi 17 janvier 2022 - 23h34

Dernière actu

Le off day du leader namurois (Schaerbeek 3 – Namur 1)

Le leader est tombé de haut, malmené par des Schaerbeekois incisifs. Binche revient à la hauteur des Merles en tête.

Face à l’équipe en forme du moment, l’Union Namur avait décidé de miser sur une bonne organisation défensive pour empêcher les Schaerbeekois de prendre les espaces et la profondeur. Une théorie parfaitement mise en pratique durant les 40 premières minutes, Prévot n’étant sollicité qu’à une seule reprise sur une frappe à distance. Mais juste avant la pause, la défense oubliait Gajanovic qui ne se faisait pas prier pour ouvrir la marque. « Le seul point positif de cette première mi-temps, c’est que nous étions bien en place… jusqu’à ce but encaissé sur une mésentente« , pointe le coach namurois, dont c’est la première défaite.

Encaisser un but juste avant la pause n’est jamais bon pour le moral, en prendre un second dès le retour des vestiaires s’est avéré fatal pour les Namurois. Menés 2-0, ils étaient même enfoncés encore un peu plus juste après l’heure de jeu lorsque Mbenti ponctuait un contre rapide. La messe était dite, et même si les Namurois prenaient le jeu à leur compte, que les Schaerbeekois jouaient à dix durant les dix dernières minutes et que Diallo réduisait la marque dans les derniers instants, Olivier Defresne ne pouvait que constater la supériorité de son adversaire ce dimanche. « Avant le match, j’aurais été satisfait avec un point face à l’équipe en forme du moment. Mais au bout des 90 minutes, on ne peut rien revendiquer dans cette rencontre. Nous sommes tombés sur plus fort que nous. »

Le coach namurois le confirme, son équipe est passée à côté de son sujet. « Notre état d’esprit n’était pas bon, trop de joueurs ont évolué en dessous de leur niveau, on peut clairement parler de off day. » Une leçon dont il faudra tirer les leçons si Namur veut se montrer à la hauteur de ses ambitions. « Si nous voulons être champions, nous devons être présents dans ces matchs car c’est anormal d’être battus de la sorte. Il ne faut pas non plus s’alarmer, mais nous allons devoir tirer les leçons d’une telle prestation. »

 

Arbitre: Magas

Cartes jaunes: Lwangi, Toussaint, Nsingi, H. Lokilo, Diallo, Mabika.

Carte rouge: B. Lokilo (80e, 2 c.j.).

Buts: Gajanovic (1-0, 42e; 2-0, 48e), Mbenti (3-0, 63e), Diallo (3-1, 88e).

CROSSING: Van Den Eynde, Ade, Op’T Eynde, Nsingi, H. Lokilo (90e Lufimbu), Mabika, Famo (72e Mpati), Kamagate (85e Muray), B. Lokilo, Mbenti, Gajanovic (90e Tshibay).

NAMUR: Prévot, Toussaint, Vander Cammen, Ghaddari, Eloy, Samouti (78e Valcke), Dheur, Bombele, Lwangi (61e Diallo), Rosmolen, Pajaziti (90e Detienne).

Sébastien Sterpigny – L’Avenir – 13/12/2021

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20211212_01645352/le-off-day-du-leader-namurois

Laisser un commentaire