dimanche 25 septembre 2022 - 4h10

Dernière actu

Une solide réaction des « Merles » attendue (Pays Vert – Namur | d. 15h)

Le débriefing de la première séance de lundi s’est déroulé en toute sérénité dans le vestiaire des Merles. « Nous sommes toujours en tête et ce résultat décevant face à Binche (0-1) doit nous rappeler que nous restons encore loin de notre objectif, convient le T1 namurois, Olivier Defresne. Nous avons relevé nos lacunes et nous devons y remédier« . Les Namurois doivent s’accommoder, semaine après semaine, quel que soit l’adversaire, à leur statut de favori. « Tous les matchs, jusqu’au bout, seront difficiles, prévient Olivier Defresne. À nous de faire comme après Schaerbeek: réagir directement« . Sur un terrain qu’on imagine gras, les Merles vont devoir se sortir les tripes pour gagner un maximum de duels. Dans ce combat, ils seront privés des « deux guerriers »:

Loïc Vander Cammen et Lucas Baudot, suspendus. « C’est le style de joueur qui fait du bien dans ce contexte », reconnaît le coach biesmois. Heureusement, un autre « guerrier », Axel Dheur devrait tenir sa place après avoir dû sortir prématurément contre Binche. « C’était une contusion et je me suis entraîné la semaine, rassure le médian andennais. Nous n’avons pas le temps de tergiverser après notre déception. Il nous reste 8 matchs et nous devons glaner un maximum de points« . Les Merles auront une motivation supplémentaire. « Les Hennuyers nous avaient battus dans les dernières minutes au stade communal. À nous de leur rendre la pareille, vise Axel Dheur. Nous devons aussi une revanche à nos supporters vis-à-vis de samedi dernier. Je pense, avec le respect que j’ai pour Binche, que c’était plus une erreur de parcours qu’un revers inquiétant. Nous avons une solide fin de saison en vue. Mais, je reste optimiste. À nous de faire le boulot. » Avec la maturité présente dans le noyau d’Olivier Defresne, les Unionistes ne devraient pas trébucher une seconde fois même si en face, l’équipe prestant au stade des Géants vient de remporter le derby hennuyer à Mons et n’a plus perdu depuis le… 28 novembre. Et puis depuis leur arrivée en nationale, les troupes de Jimmy Hempte sont même quelque part la bête noire d’une Union qui n’y arrive pas face à un adversaire déstabilisant dans sa façon de mettre de l’impact. Lors de la saison 2018-2019, Namur avait frôlé le revers chez celui qu’on présentait alors comme un petit promu (2-2). Au retour, la fièvre du samedi soir avait emporté les Athois vers un succès de prestige 0-1. Ils se sont retrouvés en septembre dernier avec, à nouveau, un déplacement négocié à la perfection par le Pays Vert: succès 1-2. Namur a faim de revanche. ça promet.

B.J. – L’Avenir – 26/2/2022

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20220225_01668134/une-solide-reaction-des-merles-attendue

Laisser un commentaire