jeudi 9 décembre 2021 - 1h25

Dernière actu

P4A | Namur – Jambes: Le derby sera décentralisé (Namur B – Jambes B / d. 14h30)

Le classico du passé (à moindre niveau cette fois) se déroulera finalement à Loyers, probablement le futur refuge des Merles jusqu’en fin de saison.

Les protégés de Michel Lazaron poussent un ouf de soulagement avant de rencontrer leur voisin jambois: la fin de saison est en vue avec l’accord du club loyersois pour évoluer sur son terrain en herbe. « C’est Jean-François Beguin qui a fait les démarches et a trouvé la solution« , se réjouit le Jambois de l’Union Michel Lazaron. L’occasion pour lui de se remémorer les derbies d’antan, non sans une certaine nostalgie. « Des Jambes-Namur, j’en ai joués devant 1500-2000 spectateurs ou assisté devant 3500-4000 personnes. Même maintenant, cela mettra encore du piment dans le match. Nous restons sur un 18/18. Nous jouons essentiellement pour le plaisir mais nous restons des compétiteurs dans l’âme. Continuons à surfer sur cette vague de victoires « , espère l’intéressé qui considère ce derby comme très important pour ses troupes. Comme d’habitude, il devra attendre assez tard pour pouvoir composer son noyau. Il devra aussi déléguer le coaching à un de ses adjoints, étant lui-même à Hamoir comme scout pour le club de Meux. « J’espère un beau match. Je connais plusieurs Jambois pour qui ce sera le duel de l’année. »

Pour les Bleus, un succès serait doublement important: s’imposer dans le derby et surtout recouvrer la confiance après un passage à vide qui a fait reculer Jambes hors du top 4. « J’espère que la mini-trêve nous aura fait du bien. On s’est bien entraîné et je vais récupérer des joueurs. » Dont Jordan Jacques, qui pourrait faire regagner un peu d’efficacité à la ligne offensive. « Nous jouerons notre jeu même si ces vieux briscards jouent encore très bien au foot. Et leurs coaches sont aussi très expérimentés. » Un challenge comme le coach des Bleus aime les relever et un rôle d’outsider qui convient très bien à son groupe. « J’ai bien une petite idée pour leur rendre la vie difficile, glisse le fûté Roby Certo. Dans notre position et si nous voulons encore jouer un rôle en vue, nous n’avons pas le choix: nous devons remporter les 3 points. C’est vraiment le moment pour mes hommes d’aller au charbon. » Peu importe que le derby soit délocalisé, il restera encore un zeste de passion chez les 22 acteurs.

Benoît JADOT – L’Avenir – 6/11/2021

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20211105_01632753/p4a-namur-jambes-le-derby-sera-decentralise

Laisser un commentaire