jeudi 21 octobre 2021 - 10h15

Dernière actu

Leo ne résiste pas à l’appel de Namur

Namur et le Jambois Leutrim Pajaziti se sont enfin trouvés. L’ex-buteur de Meux, de retour de blessure, a signé chez les Merles.

Redoutable attaquant, Jambois et proche de Zoran Bojovic, il était écrit que Leutrim Pajaziti porterait un jour la vareuse des Merles. Plusieurs fois courtisé par le matricule 156 depuis son arrivée en Belgique, le joueur albanais de 27 ans avait pourtant trouvé son bonheur à Wavre, club avec lequel il était monté en D3, Tirlemont, Meux et Rebecq (D2). Jamais à Namur. C’est donc la bonne cette fois pour «Leo», sans club depuis son départ de Rebecq l’été dernier suite à son opération du genou (ligaments croisés) en juin. «Avant, même quand le club jouait en D2, je n’aurais pas pris la peine de discuter, avoue le papa de deux petites filles de cinq et bientôt deux ans. Mais ici, c’est différent, il y a Zoran et une nouvelle direction qui m’inspire confiance. L’équipe est aussi très séduisante avec des joueurs namurois que je connais déjà très bien. Franchement, tout est réuni pour que je m’épanouisse à Namur. Et avec ce groupe, difficile de cacher qu’on veut jouer le haut du classement.»

«Prêt à jouer»

À l’arrêt depuis de longs mois suite à sa blessure puis au Covid, Leutrim a pris les choses en main pour garder la forme. Et nul doute que dans les 16 mètres, pied gauche ou pied droit, il donnera encore des sueurs froides à bien des défenseurs. «Ma revalidation s’est très bien déroulée, insiste le buteur. J’avais repris les entraînements avec Meux avant l’arrêt des compétitions. Puis début novembre, j’ai commencé à travailler avec le préparateur physique Julien Lallemant. Il me suit toujours et je fais de la course, du renforcement musculaire et des exercices avec ballon. Tout va bien, j’ai refait des tests et je suis prêt à reprendre les entraînements collectifs quand on aura le feu vert. C’est comme si je n’avais pas été blessé. Finalement, avec le Covid, j’en ai profité pour me remettre en forme sans prendre trop de retard sur les autres

Leo donne donc rendez-vous à la reprise pour prouver qu’il n’a rien perdu de ses talents de buteur: « Depuis que je suis en Belgique, on me parle de mon physique pas assez costaud, ajoute la nouvelle recrue namuroise. Mais mon point fort, c’est de finir les actions. Je l’ai prouvé en terminant chaque fois meilleur buteur de mon équipe

Thibaut MARMIGNON – L’Avenir – 25/2/2021

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20210224_01557948/leo-ne-resiste-pas-a-l-appel-de-namur

Laisser un commentaire