dimanche 3 mars 2024 - 22h30

Match Center

Equipe A

KVC Sint-Eloois-Winkel Sport

1

Union Royale Namur

5
Nationale 1 (D3 nationale) 5 novembre 2023 @ 15h00 Sportpark Terschueren
Cédric Fauré a apprécié la prestation de ses gars, surtout qu’ils n’ont pas été épargnés par les coups durs. ©ÉdA – Christophe Béka

Troisième victoire consécutive pour les Merles, combatifs et efficaces face à la bande à Perbet. Mais il y a eu du dégât.

Si Jérémy Perbet est resté muet sur son synthétique, les Merles, eux, y ont pris leur pied. Pas dans le tapis mais en affolant le marquoir au terme d’une prestation pleine d’abnégation. « Je suis vraiment fier et content pour mes garçons, insistait le coach Cédric Fauré, privé du buteur de la semaine dernière Alalabang, pour raisons extra-sportives, mais qui récupérait Ghaddari dans sa défense à trois. J’ai vu une équipe solidaire et déterminée. » Une équipe rapidement devant au marquoir grâce à un Yady Bangoura retrouvé face au but. « J’ai essayé de le piquer au vif car je sais de quoi il est capable, précise le Toulousain. Il marque encore, c’est vrai, mais en plus, il gagne des duels et permet au bloc de remonter. » Sur un centre de Prso dévié de la tête par Sbaa, Bangoura fusillait Kudimbana.

Rapidement menés, les Flandriens poussaient et profitaient des espaces dans les couloirs pour amener le danger devant un Damien Herman à nouveau déterminant. Et si Gendebien tirait dans le filet latéral, les plus nettes opportunités étaient signées Perbet, Clyncke ou Debouver. Herman dégoûtait les visités en gagnant tous ses duels, avant d’être sauvé par son piquet, à la demi-heure, sur une déviation de l’ex-attaquant de Villarreal. Bousculé, Namur perdait en plus Baudot et Tashima peu avant le repos. Touchés à la tête après s’être télescopés, les deux joueurs du couloir droit devaient sortir, le visage en sang, direction les urgences pour une séance de couture (16 points pour Lucas, 10 pour Sho !). Prso s’ouvrait aussi l’arcade, peu avant, mais parvenait à poursuivre la rencontre. Dans des arrêts de jeu interminables (7 minutes, le temps qu’il a fallu pour s’occuper des blessés), Vander Cammen, de la tête, sauvait à même la ligne un nouveau tir de Perbet.

Dès la reprise, Cédric Fauré optait pour un 4-5-1, histoire de stabiliser l’équipe et de mieux gérer les infiltrations locales. Avec succès même si un nouveau coup dur tombait sur la tête des Merles avec la sortie sur blessure de Bangoura. « En plus de Lucas et Sho, ça faisait quand même beaucoup de changement à gérer sur un seul match », soulignait le coach après coup. Mais son équipe affichait détermination et précision. Après une magnifique parade d’Herman sur une tête à bout portant de Clyncke, Laloux, des 25m, envoyait le cuir au fond des filets: 0-2. Winkel ratait le 1-2 dans la foulée, la barre transversale repoussant l’envoi surpuissant de Sula. Axel Dheur sortait alors sa spéciale en partant balle au pied depuis la ligne médiane pour terminer son solo par un tir imparable pour Kudimbana: 0-3. « J’ai retrouvé mon Axel », souriait Cédric, sans oublier d’ajouter sa pique habituelle sur les conditions de jeu à l’Adeps: « À Jambes, avec les faux rebonds, impossible de nous faire le même. C’est l’avantage d’un terrain nickel… »

« Le rodage est terminé »

Sur du velours, Namur ne paniquait pas quand Clyncke trompait enfin la vigilance d’Herman et que Perbet touchait encore la latte. Surtout que Chenkam, sur assist de Gendebien puis sur un caviar de Dheur, marquait ses deux premiers buts en championnat. « Ils me font le plus grand bien. Cela fait plaisir de rejouer et de marquer après ma blessure. L’équipe mérite cette victoire, on n’a rien lâché », glissait Felix, auteur d’une bonne montée, comme Laloux et Musset, pourtant remplacés à huit minutes du terme. « Pas pour les sanctionner par rapport à leur prestation mais je voulais mettre Khaida pour garder le ballon et gagner des duels ainsi qu’Api-Kindanda pour sa vitesse », précisait le T1.

Avec un 9 sur 9 et un podium qui n’est plus qu’à cinq points, Namur semble lancé. Le coach confirme: « La période de rodage est terminée. Les gars savent de quoi ils sont capables. On perdra encore, mais je veux que ce soit avec dignité « .

 

Arbitre: Windels.

Carte jaune: Voskanian

Buts: Bangoura (0-1, 7e), Laloux (0-2, 58e), Dheur (0-3, 69e), Clyncke (1-3, 75e), Chenkam (1-4, 90e+1 ; 1-5, 90e + 4).

SINT-ELOOIS-WINKEL: Kudimbana, De Schepper (76e Vervaecke), Dujardin, Dauchy, Verhooghe, Sula (68e Buyl), Voskanian, Clyncke, Debouver, Beyens (68e Deschilder), Perbet.

NAMUR: Herman, Baudot (41e Musset Quintais, 82e Api-Kindanda), Vander Cammen, Ghaddari, Tashima (41e Laloux, 82e Khaida), Fofana, Dheur, Sbaa, Prso, Gendebien, Bangoura (55e Chenkam).

 

Thibaut Marmignon
Publié le 05-11-2023 à 19h35
Mis à jour le 05-11-2023 à 21h54
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/11/05/namur-lecon-defficacite-et-dabnegation-face-a-la-bande-a-perbet-7ZY32WKRMZARJDA7WIENU6RUZE/

KVC Sint-Eloois-Winkel Sport 1 - 5 Union Royale Namur

  • dimanche 5 novembre 2023 @ 15h00
  • Nationale 1 (D3 nationale) 11
  • Sportpark Terschueren
  • Attendance: 200
  • Referee: Windels
GLS
12 7 Miguel Musset Quintais Sho Tashima
13 90 El Mehdi Khaïda Matis Laloux
14 99 Felix Chenkam Yady Bangoura 2
15 10 Bryan Api-Kindanda Miguel Musset Quintais
16 8 Matis Laloux Lucas Baudot 1
17 24 Jordan Tonnet
2
Played
1
Won
0
Drawn
1
Lost

Previous meetings

05 Nov 23 15h00 Nationale 1 (D3 nationale) KVC Sint-Eloois-Winkel Sport v Union Royale Namur 1 - 5
28 Jan 24 14h30 Nationale 1 (D3 nationale) Union Royale Namur v KVC Sint-Eloois-Winkel Sport 0 - 1