jeudi 30 mai 2024 - 5h17

Dernière actu

Damien Herman n’imaginait pas vivre un tel calvaire pour son retour au stade du Tivoli. "Encaisser huit buts, je n’avais jamais vécu cela", regrettait le gardien des Merles. ©ÉdA – J-Ph. Pickar 

Triste retour au Tivoli pour Damien Herman

Damien Herman, gardien des Merles, a subi une déroute cauchemardesque avec huit buts encaissés et des mots lourds de sens.

Dans le noyau namurois composé par Cédric Fauré, figuraient deux anciens Loups, Yadi Bangoura et Damien Herman. Si le premier n’est pas monté au jeu, le second a vécu une soirée cauchemardesque encaissant huit buts sur lesquels il n’aurait de toute façon rien pu faire. « Je n’ai jamais vécu cela », entamait, fort marqué, le dernier rempart des Merles. Il est d’ailleurs resté longtemps sur la pelouse comme attendant de se réveiller de ce mauvais rêve. « Je n’ai pas de mots pour décrire ce que je ressens. C’est difficile à accepter », poursuivait-il. « Dans ce genre de match, on n’apprend rien. Peut-être que ce sera oublié demain. Mais, ce n’était pas vraiment le retour que j’avais imaginé », soupirait le gardien namurois. Avant de procéder à une analyse de la déroute namuroise. « C’est chiant de répéter tout le temps la même chose, râlait Damien Herman. Si on ne s’implique pas dans les duels face à une formation qui joue très bien au football, cela devient compliqué. Surtout en encaissant le premier but après moins d’une minute« . Les Merles comptaient beaucoup d’absences pour ce difficile déplacement ce qui pourrait expliquer en partie cette gigantesque claque. « Ce n’est pas un prétexte, estimait le gardien. Tous ceux qui sont dans le noyau méritent de l’être. » L’intéressé soulignait aussi la remarquable efficacité de la ligne offensive louviéroise. « Ils ont eu 10 occasions et en mettent 8 au fond », constatait-il aux premières loges. Ce lourd score ne remet toute fois pas en question l’excellent début de saison du néo-Unioniste qui a souvent sauvé la mise de son équipe à des moments importants. « Il y a plus grave que cela dans la vie, reconnaissait-il. Mais, je pense que chez nous, la trêve arrive au bon moment pour nous permettre de souffler. Avant de repartir sur de bonnes bases« .

 

B.J.
Publié le 18-12-2023 à 11h01
Mis à jour le 18-12-2023 à 16h54
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/12/18/triste-retour-au-tivoli-pour-damien-herman-FWQGWIMLK5A7TCOESPHOMCRUEE/

1 Comments

Laisser un commentaire