samedi 24 septembre 2022 - 18h17

Dernière actu

Jordan Tonnet et Namur ont été battus à Binche: « Se les bouger et vite ! »

Sans âme ni caractère, Namur trébuche pour la seconde fois.

Sans être complètement soporifique, la première mi-temps entre les deux derniers promus de la série fut assurément poussive. Match trop tactique pour les plus optimistes, football brouillon avec énormément de déchet technique pour les autres, tout cela n’emballait guère le public du stade Vachaudez.

« Force est de reconnaître que nous n’étions sans doute pas la meilleure formation sur le terrain durant les 45 minutes initiales et que nos hôtes en montraient plus », avouait très sportivement D’Acchille, le coach hennuyer. Il n’empêche que, sur un de leurs rares contres, les locaux ouvraient la marque au grand désappointement de Namurois qui, certes, avaient touché plus de ballons mais s’étaient rarement montrés inspirés à l’heure de faire un bon choix.

À la pause, ainsi mené au score, Defresne voulait marquer le coup et changeait trois hommes d’un coup : « J’ai voulu secouer le cocotier et mettre un grand coup de pied dans une fourmilière qui manquait de tout. D’envie, de courses réussies et d’un minimum de caractère. J’aurais pu changer huit garçons tant j’étais déçu du manque de collectif. Ce fut certes un peu meilleur après la reprise mais Binche a joué très intelligemment le coup et il n’y a guère à y redire. Maintenant, il est grand temps que chacun se remette en question », analysait sobrement mais le regard noir, le T1 de l’UR qui promet une semaine difficile à son groupe. « Si cela ne plait pas, il faudra aller voir ailleurs car après une préparation tout à fait conforme, on semble avoir perdu l’essentiel. »

Jordan Tonnet, le gardien namurois, y allait plus fort encore : « Il est grand temps de se les bouger et d’arrêter de penser que nous sommes les plus beaux. Nous avons répété cet après-midi le non-match de la semaine passée. Il faut absolument et rapidement se ressaisir au risque d’entrer dans une période de doute. »

Il est trop tôt pour céder à la moindre forme de panique mais s’il est clair que la phalange namuroise possède pas mal d’atouts, grinta et solidarité font actuellement cruellement défaut. Le prochain déplacement à Rebecq sent d’ores et déjà la poudre…

Technique

  • RUS Binche : Lahaye ; Brichant, Michez, Despontin, Diarra (87e Frisanco) ; Sampaoli, Louagé, Seggour, Arslan (80e Cordier) ; Losacco (73e Scohy), Franquin
  • URNamur : Tonnet ; Toussaint (65e Erdogan), Vander Cammen, Ghaddari, Eloy ; Bakija (46e Degryse), Detienne (46e Dheur), El Khaida, Baudot (46eValcke), Lwangi ; Ebui.
  • Arbitre : M. Jacob.
  • Avertissements : Ghaddari, Losacco, El Khaida, Degryse.
  • Les buts : 33e Sampaoli (1-0), 62e Losacco sur pen. (2-0), 76e Scohy (3-0)

 

Laisser un commentaire