dimanche 14 avril 2024 - 10h30

Match Center

Equipe A

Royal Excelsior Virton

0

Union Royale Namur

1
Nationale 1 (D3 nationale) 21 octobre 2023 @ 20h00 Stade Yvan Georges
La joie des "Merles" et de leurs supporters après cette victoire à Virton qui fait du bien après deux défaites de rang. ©-EdA Mathhieu golivaux

Joli sursaut des Merles après leur non-match face à Cappellen, avec à la clef une première victoire non-négligeable à l’extérieur…

Les apparences sont parfois trompeuses. Abondamment nourri d’ambitions après avoir terrassé Cappellen à la manière d’un rouleau-compresseur voilà un mois à peine, l’Excelsior n’a, et c’est un euphémisme, nullement confirmé cette séduisante prestation depuis lors. Pire, les hommes de Fabien Valéri ont enchaîné par un 0 sur 9 qui les éloigne déjà presque définitivement de la lutte pour les toutes premières places.

Les Vert et Blanc ont cette fois livré leur production la moins consistante de la saison devant des Merles qui n’avaient pourtant rien de foudres de guerre. Mais ceux-ci n’auront pas volé leur succès au terme de ce derby diocésain qui n’entrera pas dans les annales. Parce que l’unique but de la rencontre, inscrit peu avant l’heure de jeu par Gendebien d’une frappe au ras du poteau, récompensait alors la formation qui s’était procuré les meilleures occasions, même si celles-ci ont été rares dans l’ensemble. L’Excelsior, qui avait entamé la partie par le bon bout, en inquiétant deux fois Herman au cours des cinq minutes initiales, allait très nettement rentrer dans le rang ensuite, quasiment incapable d’aligner quatre passes consécutives jusqu’au repos. Et s’entêtant à abuser de longs ballons improductifs, dans un style trop direct qui ne convient pourtant guère aux caractéristiques de la majorité de ses joueurs. Les Gaumais, privés rapidement de Mézague (à nouveau blessé après 42 minutes), allaient certes manifester un peu plus de mordant à la reprise, mais seules des frappes de Gomes et De Almeida, consécutives à des coups de pied arrêtés, mettaient (un peu) Herman à contribution. Là où Baudot puis Ghaddatri ne passaient pas loin de l’ouverture du score sur corner, juste avant que Gendebien, fort discret jusque-là, ne s’érige en héros du soir, rentrant dans le jeu de la gauche puis armant un tir vers le petit filet opposé (0-1, 57e).

Finalement, il n’y aura guère que le rush final de l’Excel, favorisé par la vitesse d’Ahmed et Ilunga, fraîchement entrés, pour mettre aux abois la défense namuroise. Mais celle-ci tiendra le coup tant bien que mal, malgré les essais d’Ahmed (contré), Mokad (sur le gardien) ou Chibani (à côté).

Au classement, Namur revient ainsi à la hauteur d’un Excelsior pour lequel il n’est sans doute pas inapproprié de parler de crise.

La réaction attendue

Loïc Besson, auteur d’un bon match dans la ligne médiane namuroise, était content de ce retour gagnant en Gaume. « C’est une belle victoire qui survient après une rencontre très décevante devant Cappellen. Notre première période a été très bonne, la fin de rencontre plus difficile, mais on a très bien contenu Virton dans l’ensemble. C’est vrai qu’on pouvait s’attendre à des Virtonais plus entreprenants, plus dangereux, leurs supporters n’ont d’ailleurs pas hésité à les siffler, mais c’est peut-être aussi le fruit de notre solidité dans les duels. »

Cédric Faure, T1 de Namur: « On venait de prendre deux claques, contre Charleroi et Cappellen, on a tendu les deux joues, il n’en restait plus d’autres, il fallait donc se reprendre et on l’a très bien fait. Au prix notamment d’une plus grande intensité dans les reconversions défensives. C’est la réaction que j’attendais. Offensivement, on peut mieux, c’est vrai, mais on est encore en phase d’apprentissage et on ne s’entraîne que trois fois par semaine puisqu’on doit partager nos installations. Avec, de surcroît, une majorité de gars qui travaillent en journée. Je ne crois pas qu’il y ait beaucoup d’équipes logées à la même enseigne dans cette série. C’est gratifiant de venir gagner ici, chez le descendant de D1 B. J’ai dit aux gars que je voulais 7 points face à Virton, Visé et Winkel. Si on peut en prendre neuf, c’est mieux… »

 

Arbitre: A. Soors.

Assistance: 1 100.

Cartes jaunes: Besson, Ghaddari, Fofana.

But: Gendebien (0-1, 57e).

VIRTON: De Ridder ; Mézague (42e Chibani), Karamoko, Lesquoy ; Guillaume, Mokdad, Namri, Vitris (58e Ahmed) ; De Almeida, Gomes, Mboyo (75e Ilunga).

NAMUR: Herman ; Vander Cammen, Ghaddari, Baudot ; Fofana (75e Tashima), Besson (75e Detienne), Alalabang, Sbaa (70e Iscaye) ; Prso, Gendebien (70e Chenkam), Bangoura (84e Laloux).

 

Daniel Jonette
Publié le 22-10-2023 à 15h46
Mis à jour le 22-10-2023 à 16h55
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/10/22/namur-surprend-un-virton-en-crise-

Royal Excelsior Virton 0 - 1 Union Royale Namur

  • samedi 21 octobre 2023 @ 20h00
  • Nationale 1 (D3 nationale) 
  • Stade Yvan Georges
  • Attendance: 1.100
  • Referee: Soors
GLS
12 99 Felix Chenkam Florian Gendebien
13 21 Sho Tashima Loic Besson
14 77 Zacharie Lulu Iscaye Adel Sbaa
15 8 Matis Laloux Danny Fofana
16 11 Kim Detienne Yady Bangoura
17 10 Bryan Api-Kindanda
18 24 Jordan Tonnet
2
Played
1
Won
0
Drawn
1
Lost

Previous meetings

21 Oct 23 20h00 Nationale 1 (D3 nationale) Royal Excelsior Virton v Union Royale Namur 0 - 1
10 Mar 24 14h30 Nationale 1 (D3 nationale) Union Royale Namur v Royal Excelsior Virton 0 - 1