jeudi 30 mai 2024 - 9h39

Dernière actu

Le terrain synthétique de Fosses (ici lors de son inauguration) a été remis à neuf. Cédric Faure espère pouvoir rapidement en profiter. ©ÉdA – 201013546816 

Namur de retour à Fosses, cela se précise

Cédric Faure estime que 3 entraînements par semaine, c’est trop juste. Le site de Fosses est pourtant prêt, il n’attend plus que les Merles.

Depuis le déménagement à Jambes (et déjà avant), Cédric Faure se plaint régulièrement des conditions d’entraînements de son équipe. Le Toulousain aimerait passer à quatre séances semaine en profitant, par exemple, des installations de Fosses en plus de celles de Mascaux. « Trois entraînements, à ce niveau, ce n’est pas assez « , commentait encore le coach au terme de la défaite face à OHL (3-1), ce dimanche. Le site de Fosses, justement, où en est-il après le feuilleton aux suites judiciaires entre Namur et la commune ? « Il est tip top, répond pourtant le président Bernard Annet. Vu la longue inactivité, il a fallu intervenir sur l’installation sanitaire et attendre que la pièce à remplacer soit livrée. Mais tout est en ordre, y compris l’éclairage led. On doit juste réorienter un spot car on a fait venir Alain Gondry du CP et pour que le terrain soit homologué, une zone du terrain doit être mieux éclairée. »

La Réserve à Fosses en 2024 ?

Pour le président des Merles qui va soumettre une demande à la Fédération pour que la Réserve évolue dès 2024 le samedi après-midi à Fosses, le site n’attend plus que les Merles. « On ne quittera pas Mascaux car la situation du site de Fosses n’est pas encore définitivement tranchée par la justice. Nous sommes pour le moment les occupants légaux mais la décision sur le fond tombera dans les prochains mois. Nous saurons si la convention d’occupation est caduque ou pas. Si on nous donne raison, ce dont je ne doute pas, on pourra avancer tranquillement car la convention signée en 2011 court jusqu’en 2031. Mais on pourrait s’entraîner le jeudi à Fosses, c’est vrai« , confirme-t-il.

Dans les mois à venir, Bernard Annet ne désespère par relancer une activité au stade Wilson. « Fosses n’est jamais qu’à 20 km de Namur et avec ce bel outil, pourquoi ne pas recréer une école des jeunes, souligne encore le président. C’est au stade de la réflexion mais une fois qu’on aura la sécurité juridique du site, j’ai bien l’intention de recréer une activité de formation. »

Th.M.
Publié le 04-12-2023 à 14h09
Mis à jour le 04-12-2023 à 18h27
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/12/04/namur-de-retour-a-fosses-cela-se-precise-LWE7FFDAWZHPJF7UPGJO7EXXNA/

Laisser un commentaire