jeudi 30 mai 2024 - 5h08

Dernière actu

Le capitaine des Merles l’affirme, "ce n’est pas du tout la crise". ©ÉdA – 70257820483

Namur: le capitaine Loïc Vander Cammen veut stopper la spirale négative (Namur – Heist d. 14h30)

Après un 12/12 du plus bel effet, les Merles ont subi un fameux coup de frein avec une succession de trois défaites. Une réaction est attendue.

Après une bonne discussion en semaine, le capitaine Loïc Vander Cammen analyse la mauvaise passe actuelle et le bilan namurois quasi à mi-saison. Un tableau tout en contraste avant de recevoir Heist au stade Adeps. « Que s’est-il passé entre les deux séries ?, s’interroge le citoyen de Spy. Il y a des choses explicables et d’autres moins explicables ». Dans le premier cas, le défenseur pointe les absences pour différents motifs qui ont modifié régulièrement le noyau. « Nous avons dû parfois bricoler avec des joueurs qui n’évoluaient pas à leur place », considère Loïc. Avec un manque de cohésion qui nuit indéniablement aux prestations d’ensemble. Dans le second registre, il implique une responsabilité collective: « Nous n’avons pas toujours fait montre d’assez d’intensité, de rage de vaincre. Nous devons être plus compétiteurs. Par ailleurs, nos résultats contre les U 23 n’ont pas été à la hauteur. Nous avons parfois montré trop de respect en bridant notre jeu: un but marqué contre 14 encaissés et contre nos autres adversaires: 15 buts marqués et 9 encaissés. » La remise en question s’est passée sereinement en semaine. « Ce n’est pas du tout la crise, précise Loïc Vander Cammen qui souligne le bon bilan actuel des Merles pour leur première saison en Nationale 1. Contre Heist, nous devrons montrer une autre image de Namur que celle de ces dernières semaines. Nous avons réalisé une grosse semaine d’entraînement avec beaucoup d’intensité. » Dimanche, l’heure ne sera plus à la réflexion mais bien à l’action. Malgré une 9 place satisfaisante actuellement, un 0/12 ou un 0/15 ferait tache avant la trêve. « Nous pouvons “gratter” des points contre tout le monde, expose l’homme au brassard. Notre coach sait de quoi nous sommes capables et attend plus de nous. »

La fatigue est bien présente

Arbitre: Loockx.

NAMUR: blessés: Besson, Prso, iscaye, Detienne ; suspendu: Khaida ; incertain: Gendebien (grippé) ; absent: Tashima. Le Japonais qui n’a plus vu sa famille depuis deux ans avait demandé l’autorisation en octobre de rentrer au pays. Il s’envolera ce samedi pour sa patrie. Noyau: Herman, Tonnet, Sbaa, Vander Cammen, Ghaddari, Alalabang, Baudot, Dheur, Fofana, M. Musset-Quintais, Laloux, Bangoura, Chenkam, Api-Kidanda, Gendebien (?), C. Musset-Quintais, Gumina + un 3e joueur de la Réserve.

Le coach namurois n’a donc pas vraiment le choix dans le sens où les absents sont en grand nombre. Durant la semaine, les Merles ont beaucoup travaillé même s’ils ont eu congé lundi. « La fatigue mentale, entre autres, est bien présente, justifie le mentor toulousain. Nous avons aussi travaillé l’aspect offensif où nous péchons trop régulièrement. La reconversion défensive doit aussi être améliorée ». De l’envie, de la détermination, de l’implication, autant de vertus auxquelles il compte faire appel pour stopper la série de défaites en cours avant la trêve.

Un amical contre la D1B de Seraing ?

Les entraînements reprendront le 3 janvier et le staff a le projet, avec la collaboration du club de Spy d’organiser un match de préparation contre la D1 B de Seraing. À confirmer dans les prochains jours.

 

B.J.
Publié le 07-12-2023 à 22h21
Mis à jour le 08-12-2023 à 14h23
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/12/07/namur-le-capitaine-loic-vander-cammen-veut-stopper-la-spirale-negative-4HCQUXIZT5AWPF3H2SX5F7JBIA/?fbclid=IwAR1gOUT6WTQ8dLrCY4JyJ37E91dzBr_ppl7uGgPd8KOB_6g62tqaY9za4cs

Laisser un commentaire