jeudi 26 mai 2022 - 7h25

Dernière actu

« Notre motivation sera décuplée » (Braine – Namur d. 14h30)

Namur a pris la tête avant un déplacement très délicat chez les Brainois d’Olivier Suray. Les Merles retrouveront Quentin Becker.

Les hommes d’Olivier Defresne ont profité de leur nouveau statut de leader pour redoubler d’efforts à l’entraînement cette semaine. Avec le retour aux séances collectives de Lucas Baudot, seul Kim Detienne (malade) est quelque peu incertain. Le mentor namurois disposera de toutes ses armes pour signer un nouveau succès. Un déplacement à craindre comme la peste si l’on en juge uniquement sur la nette victoire des Brainois chez l’ex meneur binchois. L’ex-Merle et néo-binchois, Guido Cagnina est bien placé pour analyser l’adversaire des Noir et Jaune. Il prévient ses anciens coéquipiers. « Braine est au pied du mur. Nous connaissions leurs qualités et le fait qu’ils n’étaient pas à leur place au classement. Leur style de jeu nous a mis en difficulté« . Guido Cagnina précise son analyse: « C’est une formation assez joueuse et il ne faut pas les laisser développer leur jeu. Ils ont le sens du but avec le dangereux Roulez à la manœuvre« . Pour y avoir évolué un an avec Xavier Toussaint, Fred Rosmolen connaît également la maison brainoise. « J’y retourne avec grand plaisir car nous y avons vécu une belle saison et acquis de très bons souvenirs« . Même si Namur est désormais en tête, le médian namurois ne ressent aucune pression. « Tout le monde souhaite conserver cette position et notre motivation sera décuplée« , espère-t-il.

Celle d’un néo-brainos et ancien Merle, Quentin Becker sera aussi importante. « J’ai parlé de ce duel avec quelques anciens coéquipiers sur les réseaux sociaux, reconnait-il. Restons appliqués comme lors de notre dernier match. Le travail commence à payer. Nous avions manqué un peu de réussite auparavant et nous sommes devenus plus efficaces devant le but. Pas de cadeaux à mes amis namurois. Nous devons encore améliorer notre situation au classement« .

Xavier Toussaint conclut: « J’ai fait un an à Braine et j’ai été absent pendant 3 à 4 mois en raison d’une fracture. Mais, je continuais à assister aux matches et aux entraînements et même si on avait connu un passage difficile avec un changement de coach, le groupe était resté soudé. C’est un bon club avec de chouettes gars ayant le cœur sur la main, d’excellents joueurs et une bonne direction. »

B.J. – L’Avenir – 4/12/2021

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20211203_01642592/notre-motivation-sera-decuplee

Laisser un commentaire