samedi 13 juillet 2024 - 8h14

Dernière actu

Ghaddari, buteur, félicité par son capitaine Vander Cammen. ©ÉdA – J-Ph. Pickar

Première victoire méritée pour les Merles (UR Namur 1– Olympic 0)

Une bonne première période a suffi à forger un beau succès pour les hommes de Cédric Fauré qui dépassent leur adversaire du jour.

D’emblée, les deux gardiens donnent des sueurs froides à leur coach en appréciant mal une trajectoire sans conséquence dans un derby où les Carolos semblent plus timorés que les Namurois, surtout au sein d’une défense assez fébrile. Les Merles abordent mieux ce derby en prenant les échanges à leur compte plus qu’à leur tour. Le danger se précise au quart d’heure avec une belle possibilité vendangée par le visité Musset-Quintais. Cette première grosse alerte ne semble pas être prise au sérieux par les Dogues. Trois minutes plus tard, Ghaddari place une tête victorieuse au sein de la défense visiteuse toujours aussi statique. Une avance méritée pour des Unionistes qui montrent beaucoup plus d’impact dans les duels que leur hôte et qui s’appliquent à remonter efficacement le ballon avec vitesse vers l’avant. Les hommes de Xavier Robert réagissent timidement et surtout avec beaucoup d’imprécision. Le matricule 156 aura encore une belle opportunité avant la pause via Fofana. « Nous nous sommes rendus nous-même le match difficile en encaissant ce but, constatait après coup le coach olympien. Nous avons dû courir après le score sans nous montrer réellement dangereux« . De fait, même si les Merles subissent plus la main mise des Hennuyers sur le ballon après la pause, cela n’apporte que peu de danger devant la cage de Herman. Les changements effectués de part et d’autre ne peuvent faire basculer la décision d’une égalisation visiteuse ou d’un break namurois. Les protégés du président Bernard Annet font le gros dos dans le dernier quart d’heure sans vraiment se trouver en difficulté. Le coup de sifflet final les soulageait malgré tout et entérinait un succès non contesté dans un derby de niveau moyen.

Peu importe pour les Merles qui fêtaient ces premiers trois points avec leurs supporters comme il se doit. « Nous méritions plus lors d’autres matchs mais nous ne marquions pas. C’est chose faite et cela nous offre un succès important« , se réjouit le coach namurois Cédric Fauré. À noter que c’est un défenseur, certes habitué à marquer qui avait secoué les filets: Soulimen Ghaddari. « Nous avons surtout su rester solidaires pour émerger. Nous avons travaillé en groupe« , glisse le buteur du jour.

Spectateur attentif et auteur du coup d’envoi entre deux de ses anciens clubs, Mario Fasano conclut: « Mon cœur namurois se réjouit car c’est 100% mérité avec une impressionnante défense chez les Merles. Mon cœur carolo est triste car, au vu de leur noyau, les Dogues peuvent beaucoup plus« .

Arbitre: Malhaise

Cartes jaunes: Paulet, Khaida.

But: Ghaddari (1-0, 18e).

NAMUR: Herman, Vander Cammen, Baudot, Iscaye, Mussat-Quintais (64e Tashima), Fofana, Prso (79e Api-Kidanda), Ghaddari, Dheur (64e Gendebien), Bangoura (64e Khaida), Alalabang (79e Sbaa).

OLYMPIC: Plumain, Ndedi, Mendy (60e Gaye), Ghesquiere (75e Kouri), Paulet, Dadoune (60e Pompé), Sow, Medfai (79e Vanderbecq), Kanda (79e Cottet), Nassur, Walbrecq.

L’Avenir – Benoît JADOT
Publié le 24-09-2023 à 20h11
Mis à jour le 24-09-2023 à 20h54

L'Avenir

https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/09/24/premiere-victoire-meritee-pour-les-merles-BUIO5QQIORHSDOUMPWVEDJFTTE/

Laisser un commentaire