jeudi 30 mai 2024 - 4h22

Dernière actu

L’ambiance des grands jours pour la dernière au stade communal salzinnois des Bas-Prés, avant un déménagement redouté à Jambes... ©EdA - J-Ph. Pickar 

Union Namur : La Nationale 1 au bout du suspense (Namur 4 – Solières 3)

Les Merles n’ont pas sorti leur meilleur football mais ont démontré un mental de fer pour s’imposer. L’adieu aux Bas-Prés est réussi.

Toutes les conditions étaient réunies pour voir le dernier match des Merles se terminer en apothéose: une superbe chambrée avec des supporters namurois en grande forme, un rayon de soleil et… une formation namuroise en confiance après sa belle prestation à Stockay. Le scénario idéal semblait se poursuivre après 5 minutes de jeu: un ballon traînait dans le rectangle hutois et Rosmolen inscrivait son 12e but de la saison en opportuniste. Les Mosans tentaient ensuite de faire sortir leur adversaire pour repartir en contres. Sur l’un d’eux, Lwangi servait Rosmolen, contré de justesse à la 28e. Deux minutes plus tard, le même Rosmolen était balancé sans ménagement dans le rectangle, ce qui laissait M. Chaspierre de marbre. A la 38e, Jeandriens rappelait aux Namurois que rien n’était encore joué même si son envoi était trop croisé. Les hommes de Pascal Bairamjan allaient ensuite obtenir un penalty, converti par Crahay. Pendant ce temps, Tubize, rival des Namurois, menait 2-0 contre Meux… Coup de tonnerre avant la pause quand Bartholomé recevait sa 2e carte jaune après un accrochage sur Lwangi dans la zone fatidique. Le meilleur buteur namurois transformait sans coup férir, au grand soulagement des supporters unionistes.

Dès la reprise, Lwangi tentait une tête repoussée par Bairamjan. Le rythme baissait un peu et à la 63e, Jeandriens plongeait à nouveau les Merles dans les doutes. Pas pour longtemps puisque Khaida puis Detienne faisaient enfin le break (4-2). « Chaque fois que je monte, je me donne à fond » expliquait ce dernier démontrant l’importance du banc namurois. Le dernier but de Crahay faisait encore frissonner les visités. Sans conséquences: les Merles montaient pour la seconde fois consécutive. Grâce à leurs qualités footballistiques bien sûr mais surtout avec l’aide d’un gros mental qui les voit terminer par un 12 points sur 12 salvateur…

 

Arbitre: Chaspierre

Cartes jaunes: Tonnet, Crahay

Carte rouge: 44e Bartholomé (2 j)

Buts: Rosmolen (1-0 5e), Crahay (1-1 pen.43e; 4-3 87e), Lwangi (2-1 pen. 44e); Jeandriens ( 2-2 63e), Khaida (3-2 68e), Detienne (74e 4-2)

NAMUR: Tonnet; Vander Cammen, Baudot, Ghaddari, Eloy, Lwangi (74e Olojede), Erdogan, Rosmolen (64e Crame), Bakija (64e Detienne), Dheur, Khaida (70e Degryse)

SOLIÈRES: Bairamjan; Bartholome, Espeel, Bacananwo (75e Diallo), Kabeya, Van Coppenolle, Lokando, Peisson (77e Otte), Jeandriens, Ndeon (55e Mashaka), Crahay

L’Avenir – Benoît JADOT
Publié le 14-05-2023 à 19h56 – Mis à jour le 14-05-2023 à 22h00

https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/05/14/la-nationale-1-au-bout-du-suspense-X2CTJ2VVBJBCPNGNUTDJJSKAHI/

Laisser un commentaire