jeudi 30 mai 2024 - 8h53

Dernière actu

Aligné en point, Sho Tashima n’a pas trouvé la faille. Namur reste bloqué à 7 points avant un long déplacement à Virton, samedi prochain. ©ÉdA – Frédéric de Laminne 

Cédric Fauré après la première défaite à domicile de Namur: « On perd le match le plus facile de la saison » (Namur 0 – Cappelen 1)

Namur s’est planté face à une équipe largement à sa portée. Trop amorphes, les Merles laissent passer une belle occasion de se donner de l’air.

Un début de match encourageant et puis plus rien. Voilà résumée le pauvre après-midi des Merles qui laissent filer une occasion en or de prendre de l’air au classement. En or car franchement, sans manquer de respect aux Anversois, l’adversaire était plus que prenable. « On vient de perdre le match le plus facile de la saison, confirme un Cédric Fauré en colère. Il serait peut-être temps qu’on se réveille. Je n’ai pas vu des hommes dans les duels mais des enfants. À un moment, faut arrêter de faire le petit prince et rentrer dedans. Les gars sur le banc ne sont pas contents et quand ils rentrent, ils ne montrent rien. On manque de caractère, on affiche trop de suffisance. Ils commencent à me faire chier dans leur attitude, à tout le temps se plaindre ! » Le Toulousain n’a pas fini. Offensivement aussi, il ne sait plus à quel saint se vouer. Ici, avec Tashima en pointe, il a encore innové. Sans succès. « C’était le néant devant, ajoute-t-il. Je vais finir par remettre les crampons car même aux entraînements, on ne marque pas… »
En première mi-temps, Prso aurait pu donner tort au coach sur un service de Gendebien qu’il ne parvenait pas à conclure. Namur n’était pas dangereux et s’exposait au jeu anversois, peu académique mais direct: des longs ballons pour chercher la profondeur. Sur l’un d’eux, au départ d’une perte de balle plein axe, le remuant Verbist se retrouvait seul devant Tonnet qui réussissait la parade parfaite pour éviter le 0-1. Prso croisait ensuite un rien trop son tir avant que l’arbitre ne se blesse et laisse sa place à son assistant. « À la pause, sans juge de ligne de notre côté, j’ai prévenu mes gars qu’il fallait redoubler de vigilance car on risquait de prendre un but sur une phase litigieuse, ajoute Cédric Fauré. C’est exactement ce qui s’est passé… » Tonnet retardait plusieurs fois l’échéance, notamment devant Verbist, à bout portant, mais sur un coup franc vicieux de Van Zantvoort (Namur réclamait une position de hors-jeu au départ de la phase), le substitut de Herman relâchait le ballon. Kil suivait bien pour… tuer les Namurois qui finissaient pourtant mieux et qui réclamaient en vain un dernier penalty pour une main évidente dans le rectangle. « Mais on ne perd pas là-dessus, admet sportivement Kim Detienne. On doit marquer avant. Je ne comprends pas pourquoi on a affiché un tel visage à domicile alors qu’on

Fofana se blesse

Touché dans un duel, le médian des Merles Danny Fofana a dû céder sa place rapidement en début de deuxième mi-temps. Un coup dur pour les Namurois.

Un seul juge de ligne

En fin de première mi-temps, l’arbitre Lucas Loockx s’est écroulé après s’être tordu la cheville dans un trou de l’arrosage automatique de la pelouse. « J’ai entendu craquer », expliquait-il au terme de la partie, la cheville bandée, en attendant de filer aux urgences. Comme le veut le règlement, c’est son 1er assistant Loic Theunis qui a repris sa place comme arbitre central. Aucun juge de ligne ne s’étant proposé après l’appel au micro (les supporters scandaient le nom de l’arbitre namurois Théophile Diskeuve), le match s’est poursuivi avec un seul assistant. En deuxième mi-temps, quand les Anversois attaquaient, c’est l’arbitre seul qui signalait les hors-jeu. D’où une certaine frustration sur la phase qui amène le but.

 

Namur 0 – Cappelen 1

Arbitre: Loockx (40e Theunis)

Cartes jaunes: Vander Cammen, Dheur, Api-Kindanda, Ghaddari.

But: Kil (0-1, 88e).

NAMUR: Tonnet, Baudot, Vander Cammen, Ghaddari, Alalabang, Fofana (50e Besson), Dheur (71e Laloux), Api-Kindanda (64e Chenkam), Prso, Gendebien (71e Musset), Tashima (64e Detienne).

CAPPELEN: Joossens, Somers, Ristovic, De Kuyffer, Kesteleyn, Abaz (70e Njengo), Nöstlinger, Kil, Verbist, Van Zantvoort (94e El Madani), Lemoine (58e Littel).

 

Thibaut Marmignon
L'Avenir
Publié le 15-10-2023 à 18h19
Mis à jour le 16-10-2023 à 10h21
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/10/15/cedric-faure-apres-la-premiere-defaite-a-domicile-de-namur-on-perd-le-match-le-plus-facile-de-la-saison-ASHMS2Q3GVHABB5ZA5462FUUII/?utm_source=facebook&utm_medium=organic_social&utm_content=all-communes&utm_campaign=pimpmysocial&utm_term=namur-toute-l-actu&fbclid=IwAR3pk2BIJC1odKqpqDenSnUuDUezUICjg0OOUO-6RpVu-dFua69Fys41PCY

Laisser un commentaire