jeudi 30 mai 2024 - 5h50

Dernière actu

Le capitaine des Merles est persuadé que son équipe est capable de se relancer après la claque du week-end dernier. ©ÉdA – Christophe Béka 

Loïc Vander Cammen avant Namur-Cappellen: « Reproduire les séances de la semaine »

Les Merles espèrent se relancer face à une équipe à leur portée. Envie et détermination, tels sont les arguments avancés par le capitaine.

Namur – Cappellen (d. 15 h)

Arbitre: Loockx.

NAMUR: blessé: Iscaye, Khaida ; suspendu: Sbaa. Noyau: Herman, Tonnet, Ghaddari, Vander Cammen, Alalabang, Musset-Quintais, Baudot, Besson, Dheur, Detienne, Api-Kidanda, Gendebien, Laloux, Prso, Tashima, Bangoura, Chenkam, Fofana.

La claque prise à la Neuville par les Merles sera-t-elle digérée pour la visite de Cappelen, un concurrent direct de la colonne de droite ? Tout le monde l’espère dans l’entourage du matricule 156, le capitaine Loïc Vander Cammen en premier « L’avantage est que les matchs s’enchaînent rapidement », constate le citoyen de Spy, quelque peu mortifié en tant que défenseur d’avoir vu son équipe prendre cinq buts. Même si la défense namuroise a limité souvent les dégâts. « Nous devons nous concentrer sur la visite de Cappelen et reprendre des points à domicile, là où nous avons montré plus de détermination et d’envie avec des suites positives ». Loïc Vander Cammen sait que la composition et surtout la disposition tactique devraient encore changer au vu des absents. Iscaye et Sbaa indisponibles, le côté droit devra être forcément revu. « Tout ce que j’espère est que nous reproduisions nos bonnes séances de la semaine le dimanche « . Le défenseur namurois croit les Merles capables d’enchaîner par une nouvelle victoire à domicile. « Cela nous relancerait à nouveau et j’espère aussi pour les matchs suivants. Nous sommes capables de glaner des unités à l’extérieur. C’est surtout au niveau mental que nous devons nous en persuader », estime l’intéressé. « Trois points à domicile et au moins un à l’extérieur, ce serait l’idéal », planifie-t-il. Une moyenne de champion en quelque sorte. Pour y arriver, Cédric Fauré devra trouver une formule magique pour la ligne d’attaque qui éprouve pas mal de difficultés à trouver le chemin des filets ou, comme contre les Zebra Elites, à se créer, une opportunité digne de ce nom. Il reste du travail mais il n’y a pas péril en la demeure.

Cédric Fauré: « Plus d’engagement et d’agressivité »

Cédric Fauré a bien du mérite. Outre le fait qu’il ne sait plus dispenser que trois séances par semaine, celle du mercredi a été postposée à 20 h. « À la longue, c’est usant », reconnaît le technicien français qui espère que le site de Fosses où on n’attend plus que l’installation d’une chaudière et la mise au point de l’éclairage, pourront augmenter le rythme des entraînements. Sportivement parlant, il plaide pour plus d’engagement et d’agressivité dans les duels pour signer un nouveau succès. « C’est dommage d’être en mode réaction à chaque fois, constate-t-il. Nous voilà en train d’entamer une série de cinq matchs où à part Virton, nous aurons des adversaires abordables. Entamons-la par une victoire. »

L’Avenir – B.J.
Publié le 13-10-2023 à 15h24 – Mis à jour le 13-10-2023 à 19h40
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/10/13/loic-vander-cammen-avant-namur-cappelen-reproduire-les-seances-de-la-semaine-332T3IK5VJHJLH7U3DIFTJVUH4/

Laisser un commentaire