dimanche 23 juin 2024 - 7h06

Dernière actu

Loïc Vander Cammen, le capitaine namurois, n’a rien pu faire pour éviter la défaite des "Merles". ©ÉdA – 70145326072

Des « Merles » bien trop inoffensifs (Antwerp B 2 – Namur 0)

Au niveau du contenu de leur prestation, les Namurois ont livré leur moins bonne sortie, au Lisp.

« V oila trois matchs que c’est la même chose. Pour revendiquer un résultat positif, nous devons marquer. Et notre compteur reste bloqué à zéro », concluait, juste après la rencontre, Cédric Fauré, le coach namurois. « Je ne vise pas spécialement le secteur offensif. C’est un souci collectif, à résoudre ensemble. »

Avec deux timides tentatives en première période (Dheur et Iscaye) et… plus rien dans le rectangle adverse après la pause, on ne pouvait donner tort au mentor namurois. La situation s’était déjà compliquée après le premier but anversois, inscrit au départ d’un hors-jeu manifeste et « oublié » par M. Vanboven. « Le joueur part bien en position litigieuse », confirme le capitaine Loïc Vander Cammen, encore une fois irréprochable. « Cela change la donne, surtout qu’en N1, revenir au score est plus difficile. »

La reprise était un tantinet meilleure, sans pour autant inquiéter outre mesure les Anversois, qui se créaient encore les plus belles opportunités par Smits et Gillot. Herman s’interposait avec autorité pour éviter que le score ne s’aggrave. Il ne pouvait rien sur l’envoi puissant et placé d’Udoh dans la lucarne, à deux minutes du terme.

« Nous aurions dû plier le match beaucoup plus tôt, car nous sommes restés à la merci de notre adversaire avec un seul but d’avance. Les Namurois n’ont été dangereux que sur des longs ballons ou sur les corners », analysait, pour sa part, Faris Haroun, l’entraîneur du Great Old. Comme points positifs, soulignons le dernier quart d’heure namurois, passé plus nettement dans le camp adverse, et la bonne entrée au jeu d’Adel Sbaa, qui a eu le mérite de bien percuter et de sortir la défense visitée de son trop grand confort.

Avec le retour de Florian Gendebien, déjà sur le banc au Lisp, ces deux flancs pourraient enfin délivrer les bons ballons qui manquent actuellement aux attaquants namurois pour faire parler la poudre. À voir dimanche, lors du derby contre l’Olympic, qui revêt désormais une importance accrue pour la confiance des « Merles ».

Arbitre: Vanboven.

Cartes jaunes: Horemans, Ghaddari.

Buts: Udoh (1-0 18e ; 2-0 88e).

ANTWERP B: Van Gils, Smits (61e Shala), Mbuyi-Mbayo (61e Courtens), Elmahzad (74e Amal), Van Hees (84e Verstraeten), Udoh, Wyns, Zaanan, Horemans, Gillot, Dessoleil.

NAMUR: Herman, Vander Cammen, Baudot, Prso (86e Laloux), Ghaddari, Dheur, Bangoura (66e Sbaa), Musset Quintais, Alalabang, Iscaye, Khaida (74e Besson).

 

L’Avenir – Benoît JADOT
Publié le 17-09-2023 à 18h19
Mis à jour le 17-09-2023 à 18h20

https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/09/17/des-merles-bien-trop-inoffensifs-LUZYOKBT7ZD7TG6LENJF2M3VXQ/

Laisser un commentaire