lundi 6 février 2023 - 18h14

Dernière actu

C’est sous une pluie battante et incessante que les «Merles» ont décroché un point in extremis. ©Heymans 

Face à Namur, Waremme loupe la victoire sur le fil (Waremme 0 – Namur 0)

Si Namur a touché deux fois le cadre blanc, Waremme, lui s’est retrouvé deux fois en face-à-face avec le gardien adverse. Le partage est logique.

Libérées du « semeur de rêves », les jeunes pousses waremmiennes savent désormais que le club ne pourra compter que sur leurs prestations pour espérer se sauver. Ce samedi, face à Namur, elles ont parfois plié mais n’ont jamais rompu.

Pourtant en première armure, elles furent, en plus, de contenir les assauts visiteurs, confrontées à un maître Éole déchaîné et à une pluie battante. Les Merles, avec l’appui du vent, éprouvaient certaines difficultés à calibrer leurs passes offensives. Detienne tentait un envoi qui filait loin du but de Lemire. Largo, au coup franc, voyait sa frappe filer au-dessus de la transversale. Sur un contre rondement mené, Dichiara décochait un missile que Tonnet détournait au poteau. Bref, vu le temps dantesque, les acteurs n’étaient pas mécontents de regagner les vestiaires à la pause.

À la reprise, les éléments naturels se calmaient. Les Noirs se voulaient plus présents. Dheur couchait Lemire. Dheur, encore lui, trouvait Detienne qui plaçait de peu à côté. Les Rouges perdaient un peu le fil du match dans l’entrejeu. Ghaddari secouait le montant. Lapierre, bien revenu au poteau, sauvait, d’un tacle judicieux, un centre-tir qui prenait le chemin des filets. Sur le contre, Étienne, bien monté au jeu, seul devant Tonnet, ne pouvait conclure. La partie s’intensifiait. Rosmolen servait Khaida sur la gauche. Sa frappe en cloche échouait sur la transversale. Dans l’ultime minute, Laruelle, seul devant Tonnet, tergiversait avant de se voir privé du ballon par l’excellent gardien adverse. Dommage pour les locaux qui avaient la victoire au bout du pied.

Henri Verjans devait saluer la prestation de sa jeune équipe. « Je suis à nouveau fier des gamins, insiste-t-il. Nous avons gagné un point mais nous en avons perdu deux, surtout dans notre position au classement. Nous avons tenu tête à Namur, cinquième au classement. Dommage notre manque de maturité offensive. Si j’avais un vrai attaquant, nous n’en serions pas là. Aucune équipe ne nous a survolés. Nous allons continuer sur notre ligne de conduite. Il reste seize matchs pour tenter de remonter au classement et aller décrocher notre maintien. »

 

WAREMME : Lemire, Saint-Marc, Lucania (60’ Etienne), Bourard (75’ Cheriet), Julin (69’b Desmedt), Merchie, Laruelle, Dichiara (46’ Lannoy), Angiulli, Glorieux, Lapierre.

NAMUR : Tonnet, Vander Cammen, Baudot (66’ Khaida), Eloy, Largo, Dethienne, Valcke (77’ Toussaint), Rosmolen, Ghaddari, Dheur, Olojede.

Arbitre : Theunis.

Cartes jaunes : Julin, Dichiara, Saint-Mard, Cheriet, Valcke.

Buts : /

Crame viendra bien à Namur

Tout peut aller très vite en football. Il y a quelques jours, le transfert de Tyron Crame vers Namur avait du plomb dans l’aile à la suite d’un échange difficile entre les deux présidents et «un manque de respect du président namurois», dixit Olivier Lamblin. Mercredi, le transfert était compromis vers Namur. Ce samedi, l’attaquant était toutefois absent de l’échiquier de Terence Jaumain face au Léo car son départ est déjà quasiment acté. Si Alost semblait intéressé, le Louviérois devrait plus que probablement bien rejoindre Namur et retrouver la D2 ACFF où il jouait lors de la première partie de saison du championnat 2021-2022 avec la RAAL (avant de rejoindre l’URLC l’hiver dernier). «Le transfert est fait à 95 %. D’ici mercredi, ce sera certainement réglé totalement.» Un retournement de situation comme il peut y en avoir beaucoup en football.

L’Avenir – Alain Gilles
Publié le 16-01-2023 à 16h09

Laisser un commentaire