jeudi 9 décembre 2021 - 2h55

Dernière actu

« L’aspect mental déterminant » (Namur – Tamines d. 15h)

Namurois et Sambriens attendent ce derby avec impatience. Vincent André, passé par les deux camps, préface cette rencontre.

Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne: cette formule reste bien sûr un des poncifs du football. La motivation et l’adrénaline de ce genre de confrontation émoustillent un peu plus les supporters des deux camps. Deux clubs qui ont été dirigés par Vincent André qui a accepté de préfacer le choc entre les Merles et la Jeunesse. « C’est surtout un derby attendu coté taminois, entame le coach du Condrusien. Tous les joueurs apprécient venir jouer dans la capitale wallonne« . Même si son cœur balance entre les deux, Vincent André pointe certains éléments qui pourraient être favorables aux Merles. « J’espère que le duel ne sera pas trop déséquilibré. Les Taminois sont fort diminués par un nombre de blessés important. Ils doivent aligner pas mal de jeunes qui, heureusement ont du talent et se débrouillent bien. Comme en témoigne leur belle victoire contre Binche. Namur, aussi, reste sur un succès probant à Tournai où c’est toujours ardu de l’emporter« .

Il pressent une opposition de style entre la fougue de la jeunesse et l’expérience présente au sein du noyau namurois. L’impact psychologique sur les jeunes d’un match spécial peut aussi avoir une importance. « Pour la plupart, ce sera leur premier derby, analyse Vincent André. Tamines reste sur un 4/6 probant et je pense que le match sera malgré tout serré. L’aspect mental risque d’être déterminant« , conclut notre consultant qui en profite pour saluer les joueurs qu’il a connus dans chaque groupe.

Ce sera aussi le premier duel namurois pour Jérôme Patris, une dernière fois (?) aux commandes dimanche suite au forfait d’Olivier Defresne, toujours en convalescence: « Je ressentirai certainement les premiers effets de ce genre de match lors de notre dernière séance. Durant la semaine, les gars étaient concentrés sur leur travail habituel, indique l’intérimaire de luxe. À vrai dire, nous pensons plus à enchaîner deux succès consécutifs, quel que soit le match« .

Jérôme Patris s’accorde pour sa part avec Vincent André sur l’importance du mental. « Quand on gagne à Tournai dans des conditions difficiles, je ne m’inquiète pas, c’est que la mentalité est là, remarque-t-il, confiant. Je sais que les Taminois annoncent venir comme des guerriers. Ces derniers se sont remis en confiance et nous prenons leur visite très au sérieux. Nous sommes prêts pour ce duel et j’espère que nos supporters endosseront leur habituel rôle de 12e homme pour nous pousser à la victoire « .

Benoit JADOT – L’Avenir – 13/11/2021

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20211112_01635128/l-aspect-mental-determinant

Laisser un commentaire