jeudi 9 décembre 2021 - 2h25

Dernière actu

Les Merles se sont montrés plus réalistes (Namur – Tamines : 2-0)

Sauvés par leur gardien à plusieurs reprises en 1re période, les Namurois ont ensuite maîtrisé parfaitement le match.

Ce n’était malheureusement pas la grande foule mais une belle chambrée quand même pour ce derby namurois tant attendu.

Les 22 acteurs cherchent un peu leurs marques en début de partie et le jeu se cantonne principalement au milieu de terrain. Un coup du sort va lancer le match et… les Merles. Un centre namurois voyage dans la défense sambrienne et via Charlier et… Boukamir, atterrit dans les filets d’Aromatario, figé sur place par ce coup de billard. Cela réveille les hommes de Manu Kenmogne, plus batailleurs dans les duels. À la 13e, un beau coup franc de Salime est détourné par Prévot qui s’avérera encore déterminant par la suite. Deux minutes plus tard, une tête de Bulfon frôle l’équerre. La défense namuroise est quelque peu secouée par des visiteurs fort volontaires. À la 24e, un accrochage suspect sur Bombele laisse M. Chaspierre de marbre. Prévot va ensuite sauver son équipe entre la 30e et la 35e en gagnant ses duels avec Bulfon, Salime ou Rossini. « C’est mon job« , dira modestement, après la partie, le joueur hesbignon.

Les Merles sentent le danger. Un ballon gagné par Valcke parvient à Lwangi. Le feu follet namurois délivre un caviar à Pajaziti pour un but psychologiquement important. Et dur pour les Taminois mal payés à ce moment du match.

Jérôme Patris donne des instructions pour plus serrer le jeu au milieu du moins gagner plus de duels. Message reçu 5/5 par les Namurois après la pause. La bonne entrée de Samouti n’est pas étrangère à l’équilibre retrouvé de la ligne médiane visitée. Les Namurois se créent encore une belle possibilité via la tête de Vander Cammen détournée par le portier sambrien à la 52e. Les Merles font parfaitement circuler le ballon pour fatiguer leur adversaire, une tactique payante au final même si Prévot se distingue encore positivement à dix minutes du terme sur un coup franc de Rossini.

Succès mérité pour des Namurois plus réalistes même si un troisième but aurait rassuré le staff local.

 

NAMUR : Prévot, Eloy, Ghaddari, Vander Cammen, Toussaint (53e Senakuku), Valcke, Dheur (46e Samouti), Rosmolen, Lwangi, Bombele, Pajaziti (77e Ates).

TAMINES : Aromatario, Charlier, Boukamir, Herbiniat, Rossini, Salime (80e Tandoum), Becquevort, Gatta (39e Morici), Mariano, Leemans, Bulfon (46e Mwemwe)

Cartes jaunes : Vander Cammen, Bulfon, Charlier.

Buts : Boukamir (1-0 c.s.c., 10e), Pajaziti (2-0, 44e).

Arbitre : Chaspierre

Benoît JADOT – L’Avenir – 15/11/2021

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20211114_01635858/les-merles-se-sont-montres-plus-realistes

Laisser un commentaire