dimanche 21 avril 2024 - 14h11

Dernière actu

Le coach namurois (à gauche) à l’impression que son équipe est devenue une coquille vide. ©ÉdA – J-Ph. Pickar 

Les Loups une classe au-dessus des Merles (Namur 0 – La Louvière 4)

Les Namurois ont tout essayé pour contrecarrer les Louviérois mais n’ont jamais pu inquiéter un leader bien en place et qui s’est imposé aisément.

Présenté comme un match à risques, le stade Adeps était entouré d’un important dispositif policier, un tantinet exagéré pour ce derby wallon. Du côté namurois, Cédric Fauré voyait avec soulagement le retour de son défenseur central, Soulimen Ghaddari pour pallier la suspension du capitaine, Loïc Vander Cammen. Entre des Unionistes dans une très mauvaise passe et des Loups libérés par la certitude de leur montée en D1 B, la balance n’a pas hésité longtemps pour pencher du côté louviérois. Surtout que deux faits de match allaient rapidement mettre les Namurois en mauvaise posture: un penalty pour une faute de main de Sbaa dans le rectangle de Herman et un second but que le juge de ligne signalait hors jeu sans que M. Louai ne bronche. « Dans notre situation, il y a une certaine logique à perdre contre le leader mais les circonstances ne nous ont pas aidées », regrettait le coach namurois. Même sans ces aléas, il était clair que les hommes de Frédéric Taquin prendraient le dessus tant ils étaient supérieurs dans tous les domaines. Et ce n’est le timide tir de Fofana avant la pause qui allait faire douter les visiteurs. Le staff namurois voulait encore y croire et demandait à ses joueurs de mettre plus de concentration et d’intensité. Résultat: deux nouveaux buts louviérois en cinq minutes de reprise. « Je ne sais vraiment plus quelle solution trouver. Il n’y a plus de fond de jeu. J’ai l’impression que nous sommes devenus une coquille vide », déplorait Cédric Fauré. Les Louviérois auraient pu enfoncer le clou à plusieurs reprises. Frédéric Taquin optait pour la gestion de son groupe et des cartons jaunes en procédant à quelques changements. « Nous avons rendu une copie quasi parfaite, se réjouissait le mentor des Verts. Namur a eu le mérite de s’accrocher jusqu’au bout. Nous avons su aussi nous adapter à un terrain très difficile. »

Arbitre: Louai.

Cartes jaunes: Fofana, Ghaddari, Dheur, Pau, Kiankaulua, Kanouté.

Buts: Baininwa (0-1 pen., 6e), Ito (0-2, 27e), Van Camp (0-3, 50e), Bongiovanni (0-4, 52e).

NAMUR: Herman, Baudot, Laloux (54e Tashima), Sbaa (86e Foll), Fofana (72e J. Musset-Quintais), Prso, Ghaddari, Dheur, Besson, Khaida (54e Bangoura), Chenkham (54e Gendebien).

LA LOUVIÈRE: Vanhamel, Corneilie, Pau (58e Cenci), Maisonneuve, Lahssaini, Kiankaulua (58e Soumaré), Ito (46e Bongiovanni), Bainninwa, Van Camp (66e Gobitaka), Calant (66e Kanouté), Maes.

 

Benoît JADOT
Publié le 24-03-2024 à 19h52
Mis à jour le 24-03-2024 à 20h29
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2024/03/24/les-loups-une-classe-au-dessus-des-merles-P5EKEAIPKFF6HBDWDXSJNDW2HI/

Laisser un commentaire