dimanche 21 avril 2024 - 14h01

Dernière actu

Les Merles tout de blanc vêtus ont d'abord mené, chez la lanterne rouge Cappellen, avant de s'écrouler lamentablement en seconde période. ©ÉdA

Les Merles dépassés par la grinta anversoise (Cappellen 3 – Union Namur 2)

Les Anversois sur leur terrain n’avaient d’autres choix que de sortir de la zone rouge et prenaient la rencontre en main, dans ces premières minutes. Les Unionistes attendaient le bon moment, pour placer un contre assassin, avec le seul Mehdi Khaida posté en pointe de l’attaque. Disposés en « 3-5-2 », les hommes de Cédric Fauré se montraient entreprenants sur le flanc droit. Gendebien débordait et s’en allait crucifier Joossens pour ouvrir le score.

Quand les Merles attaquaient, le danger se faisait chaque fois menaçant!

Les néo-promus de Cappellen avaient les jambes coupées par ce but. Avant la pause, Laloux s’infiltrait dans l’axe et la défense perméable pour doubler la mise. Les Namurois étaient, semblait-il, lancés vers le succès.

Remontada anversoise!

Au deuxième acte la physionomie de la rencontre était à l’opposé de la première. Les Anversois ne renonçaient pas et revenaient à égalité en une minute à peine! Fauré procédait alors à des changements, pour relancer la machine enrayée.

C’était sans compter sur la révolte locale qui signait une incroyable remontada par Ristovic. Cappellen remportait méritoirement la bataille, avec plusieurs jeunes éléments issus du noyau B, grâce à leur esprit de révolte.

Fauré : « honteux de coacher ce groupe! »

On pouvait entendre le coach namurois « démonter » ses joueurs après le match, dans le vestiaire:

« J’ai honte d’entraîner ce groupe, qui n’a pas respecté mes consignes, mes idées. Je leur ai dit que si c’était pour se foutre de moi, j’allais les abandonner. Je veux une équipe en coordination avec mes idées, comme en première mi-temps, je leur donne toutes les armes et c’est à eux d’en faire ce qu’ils veulent. J’ai procédé à des changements, pour apporter de la percussion et je n’hésiterai pas à remanier mon groupe si nécessaire, avec ceux qui veulent jouer. »

 

Arbitre: M. Van Laere

Cartes jaunes: Tashima, Kesteleyn, Tshimanga, Dris, Prso, Bangoura

Les buts: Gendebien (0-1, 15e), Laloux (0-2, 40e), Nzila-Goma (1-2, 55e) El Madaini (2-2, 55e), Ristovic (3-2, 75e)

CAPELLEN: Joossens, Cranshoff (75e Achten), Somers, de Kuyffer, Nöstlinger, (73e Njengo) Lemoine, El Madani (90e Minnebach), Kesteleyn, Ristovic, Tshimanga, Nzila-Goma

NAMUR: Herman, Vander Cammen, Baudot, Musset (66e Chenkam), Laloux (58e Prso), Tashima (75e Fofana), Dheur (75e Ghaddari), Besson, Mohamed, Khaida (57e Bangoura), Gendebien

 

Fabrice Rizzoli
Publié le 17-03-2024 à 16h52
Mis à jour le 17-03-2024 à 17h25
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2024/03/17/les-merles-depasses-par-la-grinta-anversoise-27EURNO4TJCHFFYBVG6T5FSTSI/

Laisser un commentaire