dimanche 14 avril 2024 - 10h55

Dernière actu

Lwangi a égalisé rapidement sur penalty. ©EdA - Christophe Béka 

Les Merles mettent fin à la belle série tubizienne (Tubize 1 – Namur 2)

Aucun round d’observation n’aura été nécessaire dans une rencontre qui aura débuté, après à peine une poignée de secondes, par une occasion trois étoiles pour les Namurois. Rosmolen, esseulé au petit rectangle est à la réception d’un centre en retrait, mais manque sa reprise. Le ton est donné. Il faut attendre le quart d’heure pour voir Tubize réagir, et prendre les devants sur ce qui sera la seule occasion de la première période. Migliore, au bon endroit, reprend une frappe d’El Omari, repoussée par le gardien namurois. Un avantage de courte durée, puisque sur la remise en jeu, les Merles se projettent vers l’avant, et voient leur attaquant fauché par Garlito dans le rectangle: un penalty converti ensuite par Lwangi. Dix minutes plus tard, c’est un nouveau penalty, concédé bêtement cette fois par Afallah, qui permettra aux Namurois de prendre les devants.

La seconde période sera une tout autre histoire. En effet, en opérant dès le retour des vestiaires, deux changements, avec les entrées de Leite et Giusto, Tubize a à cœur de relancer rapidement la partie. Et là où les Tubiziens auront semblés plus que timides lors des 45 premières minutes, les Blanc et Or se montreront bien plus entreprenants. Mais ces efforts resteront cependant sans récompense, face à un bloc namurois imperméable.

Une défaite qui s’est jouée sur deux penaltys regrettables pour Mohamed Bouhmidi. « On a fait le plus dur en ouvrant le score, mais on sait bien qu’en football qu’on encaisse ou qu’on marque, les cinq minutes qui suivent un but sont capitales. Et on se fait piéger dès la remise en jeu, sur un long ballon et notre défenseur qui se jette et fait faute. Et quelques minutes plus tard, c’est un second pénalty, sur encore une erreur individuelle qui permet à Namur de prendre l’avantage.. »

Être outsider lui va bien

Le coach de l’Union Namur Cédric Fauré aime le rôle d’outsider qu’on associe à son club. « Que ce soit en avant saison, ou avant cette rencontre, personne ne nous donnait favoris. Et cela me va très bien. J’aime croire que les outsiders sont promis à une plus belle histoire que les autres, la preuve en est, cette victoire décrochée face à la RUTB. On n’est peut-être pas la meilleure équipe, celle qui propose le plus beau football ou qui domine tous ses adversaires, mais nous sommes l’équipe qui affiche la plus belle mentalité et le meilleur esprit d’équipe. On s’est accroché au résultat jusqu’aux derniers instants de la rencontre, et on le mérite. Je suis très fier de mes gars, ils ont tous adhéré au projet et cela se ressent dans la mentalité. »

 

Arbitre : Soors A.

Cartons jaunes : Afallah, Ghaddari, Migliore, Prévot, Faure.

Buts : Migliore (1-0, 17e), Lwangi (1-1 pen., 19e) Rosmolen (1-2 pen., 28e).

TUBIZE-BRAINE : De Bie, Patris, Garlito, Michel (45e Giusto), Lkoutbi, Migliore, Denayer, Ouahouo (74e Aarab), Afallah (45e Leite), Tepe (74e Bendriss), El Omari.

NAMUR : Prévot, Vander Cammen, Baudot, Eloy, Lwangi (79e Bakija), Valcke, Rosmolen, Ghaddari, Olojede (71e Nawfal), El Khaida, Crame (88e Degryse).

L’Avenir – Adrien Stouffs
Publié le 29-01-2023 à 14h57

Laisser un commentaire