dimanche 14 avril 2024 - 10h48

Dernière actu

Duel de buteur au Daknam entre Lucas Baudot et Simon Vermeiren. ©ÉdA – 70258262818

Les Merles n’ont pas à rougir de ce revers (Lokeren-Temse 3 – UR Namur 1)

Les hommes de Cédric Fauré ont donné une excellente réplique aux Waeslandiens qui ont mis 70 minutes pour faire la différence.

Dans un Daknam bien rempli par plus de 4 000 spectateurs dont un bon contingent namurois, les Merles ont défié le leader sans complexe. Des Waeslandiens qui ne se ruent pas d’emblée à l’assaut de la défense visiteuse qui maîtrise bien son adversaire, hormis en milieu de terrain d’où viennent la plupart des ballons dangereux. Dès la 24e, Herman puis Vander Cammen sauvent la mise. Un coup de semonce suivi peu après d’un coup de tonnerre. Vermeiren au second poteau trompe le gardien namurois. Herman sauve encore deux ballons chauds avant la mi-temps. « Notre gardien nous maintient dans le match, relate le T2 Maxime Laloux. Nous avons souffert en première période mais nous avons vu à la reprise un autre Namur. »
Fofana suspendu

Des Merles qui reviennent sur la pelouse bien plus mordants et qui égalisent sur une phase à montrer dans toutes les écoles de foot avec le milieu défensif Baudot à la conclusion… comme un vrai centre avant. Une joie hélas de courte durée pour les Namurois. M. Bossuyt octroie un coup franc aux visités alors que la faute était manifestement en faveur de Baudot. Braem, à peine rentré au jeu, en profite pour remettre le leader aux commandes. « Nous ne les avons pas fait douter assez longtemps pour vraiment en profiter », note le médian Axel Dheur. Le troisième but, sur un contre, vient, dans la foulée plier le match. En fin de partie, Herman empêche la marque de s’accroître ce qui aurait été un peu injuste pour des Merles qui n’ont jamais fermé le jeu. « Nous avons vu que nous avions des qualités collectives et individuelles pour rivaliser avec ce genre de formation. Le second but nous a fait mal et, après le troisième, cela devenait compliqué », conclut l’adjoint de Cédric Fauré, Maxime Laloux.

À domicile, dimanche prochain contre Hoogstraten, les Namurois tenteront de se relancer immédiatement mais, sans le concours de Fofana qui a reçu le carton jaune de trop samedi soir.

 

Arbitre: Bossuyt.

Cartes jaunes: Merckx, Fofana, Khaida, Sbaa.

Buts: Vermeiren (1-0, 31e ; 3-1, 72e), Baudot (1-1, 54e), Braem (2-1, 61e).

LOKEREN: Merckx, El Banouhi, Dianganga, Boujouh, Reuten (78e Bello Rivero), Lambo (50e Brachet), Van Moerzeke (59e Braem), Maes, Tshimanga, Cassaert, Vermeiren (78e Deneve).

NAMUR: Herman, Vander Cammen, Baudot, Laloux (46e Quintais), Sbaa, Fofana (88e Tashima), Ghaddari, Dheur (70e Chenkam), Bangoura (46e Khaida), Alalabang, Gendebien (75e Detienne).

 

Benoît JADOT
Publié le 19-11-2023 à 14h52
Mis à jour le 19-11-2023 à 20h57
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/11/19/les-merles-nont-pas-a-rougir-de-ce-revers-R3DIDFMJ55DWDFOSS2QIISFPZQ/?fbclid=IwAR3ONzhgLKcwLfx-UE8osDJmQD8BKUqiatiuGP7OmiVsNT2SLUEcCfdC3GE

Laisser un commentaire