jeudi 30 mai 2024 - 5h33

Dernière actu

Pas de chance pour Tashima. ©EdA - Christophe Béka 

Les Merles très mal payés à la Côte (Knokke 1 – UR Namur 0)

Les attaquants namurois n’ont pu frapper la cible au contraire des matches précédents avant d’être crucifié sur un own goal en fin de partie.


Arbitre:
Debusscher.

Cartes jaunes: Aelterman, Addo, Pierre, Tashima, Baudot

But: Tashima (1-0 c.s.c., 88e).

KNOKKE: Meese, Vanraefelghem, Schoonbaert, Hebbelinck (59e Addo), Pierre, Jalloh (59e Kunda Medie), Prud’homme (83e Aelterman),Pieters, Mbye (70e Naessens), Geeraerd, Bailly.

NAMUR: Herman; Vander Cammen, Baudot, Laloux (69e Ghaddari), Detienne (80e Dheur), Prso, Tashima, Besson, Bangoura (69e C. Musset-Quintais), Iscaye (80e Mohamed), Gendebien..

Quelques modifications sur la pelouse et le banc namurois pour ce périple à la Mer du Nord.. Laloux et Detienne entament les débats contrairement aux trois rencontres précédentes et le gardien Tonnet est suppléé sur le banc par Herwell Tsague. Le jeune Jules Foll est repris dans le noyau élargi. Une formule qui, au départ, semble fonctionner aussi bien que les précédentes avec une belle domination namuroise lors de la première période. Les hommes de Cédric Fauré proposent un jeu de qualité et monopolisent le ballon. Les occasions se succèdent devant le gardien flandrien Meese notamment par Gendebien, Bangoura, Detienne, Besson ou Laloux. « Nous aurions dû mener de deux buts au repos, déplore Matis Laloux. Nous devient finir le match à ce moment-là. Nous n’avons qu’à nous en prendre à nous-mêmes ». Un manque d’efficacité devant le but que les Namurois n’avaient plus connu depuis trois semaines. Recommençant face à un vent violent, la construction devint plus difficile pour les Unionistes en seconde période. Et, le danger devant la cage adverse logiquement plus rare. « Knokke n’a pas montré grand chose. Notre adversaire comptait surtout sur de longs ballons pour atteindre leurs rapides attaquants ». Un style qui allait pourtant payer tout en fin de match. Un centre tendu aboutissait sur Tashima qui ne pouvait rien pour éviter le but. Un coup sur la tête pour des Namurois qui méritaient largement mieux. « C’est vraiment un coup de malchance qui nous coûte un succès » regrettait le médian Matis Laloux, confirmé officiellement dans l’équipe universitaire américaine de D.1, les Bulldogs. Nul doute que les Merles auront à coeur d’effacer cette défaite contre les jeunes Gantois, samedi soir au stade ADEPS.

B.J.
Publié le 28-04-2024 à 20h09
Mis à jour le 29-04-2024 à 14h39
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2024/04/28/les-merles-tres-mal-payes-a-la-cote-NOTJNDWT4JCMRCLM4HYNXK72VE/

Laisser un commentaire