samedi 13 juillet 2024 - 10h17

Dernière actu

Florian Gendebien et ses partenaires ont eu plusieurs occasions, sans réussir à en profiter. ©ÉdA – Frédéric de Laminne 

Les « Merles » toujours en panne offensive (Namur 0 – Gand B 1)

À nouveau stériles en zone de conclusion, les Namurois ont dû baisser pavillon, pour la dernière à domicile.

Même résultat et même constat qu’il y a une semaine, à Knokke. Bien jouer ne suffit pas pour gagner. Cette lapalissade, les Namurois ont encore pu la constater à leurs dépens, lors de la visite des jeunes Gantois. Sans Dheur, blessé jeudi à l’entraînement, les Unionistes abandonnaient la possession de balle à leur adversaire, qui était bien proche d’en profiter via Vanderdonck à la 4e. Sur la réplique, Gendebien, manquait de peu l’objectif. Progressivement, les échanges s’équilibraient et c’est encore Gendebien qui alertait De Schrevel à la demi-heure. « Nous étions dominés en début de match, mais avons eu pas mal de possibilités par la suite », constatait le futur renfort de l’Union Hutoise.

Les « Merles » finissaient bien le premier acte. Les hommes de Cédric Fauré reprenaient sur le même tempo, créant le danger devant la cage des Buffalos, notamment sur un coup franc de Laloux ou un nouvel essai de Gendebien.

Herman passait une soirée tranquille, ne s’interposant que sur un tir d’Igbokwe. Comme la semaine précédente, Namur allait payer cash une de ses rares grosses erreurs. Fofana perdait inopinément un ballon en milieu de terrain et mettait sa défense en difficulté. Dubrovnyi, qui venait d’entrer au jeu cinq minutes plus tôt, crucifiait Herman, du point de penalty.

Piqués au vif, les Mosans allaient assiéger la cage gantoise, avec deux nouvelles opportunités d’égaliser, par Vander Cammen et, plus encore, Prso au petit rectangle. Rien n’y faisait, les « Merles », sans démériter et au terme d’une belle prestation, rentraient une nouvelle fois bredouilles. « Ce scénario résume bien notre saison, constatait, dépité, le coach namurois, Cédric Fauré. Nous montrons de belles choses, mais quand on ne marque pas ses occasions, on ne peut l’emporter. Dommage pour mes joueurs, qui ont livré un très bon match. Il nous a manqué un petit but. Avec plus de lucidité, nous aurions pu revendiquer un point. »

 

Arbitre: Louai.

Cartes jaunes: Tashima, Besson, Sbaa ; De Meyer, Wakaka.

But: Dubronnyi (0-1 69e).

NAMUR: Herman ; Vander Cammen, Laloux (70e C.Musset-Quintais) Fofana, Ghaddari (63e Mohamed), Tashima (83e Foll), Besson, Bangoura (70e Detienne), Iscaye (46e Sbaa), Gendebien, Prso.

GAND B: De Schrevel ; Ayinde, De Meyer, Van Hauter (88e Van Meirvenne), Vanderdonck (64e Dubrovnyi), Van Hoorick, Igbokwe, Wakaka, I.Abdullahi (78e Bassinga), Soumah, Van Den Bergh.

 

Benoît JADOT
Publié le 05-05-2024 à 16h41
Mis à jour le 05-05-2024 à 17h18
L'Avenir
https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2024/05/05/football-n1-les-merles-toujours-en-panne-offensive-DERJJLULKFAY5GPK43YDS6H6V4/

Laisser un commentaire