dimanche 14 avril 2024 - 9h57

Dernière actu

Axel Rouffignon a égalisé en deuxième mi-temps, peu après la sortie de El Mehdi Khaida, très précieux dans l’entrejeu. ©ÉdA – J-Ph. Pickar

Namur – Meux : « On voulait se quitter en bons amis… » (1-1)

Namur a dominé la première période avant le réveil meuti. Le nul est finalement logique mais ne fait pas les affaires namuroises.

Le plan de jeu des Meutis est clair en montant sur la pelouse sautillante des Bas-Prés. Laurent Gomez veut miser sur les transitions en attendant Namur. « Ce n’était pas une tactique défensive mais un dispositif attentiste dans le but de les attirer et de profiter des espaces derrière, explique le coach. Mais ça n’a pas fonctionné. On était trop mou et on gaspillait les ballons qu’on récupérait. » Namur prend le jeu à son compte et malgré une frayeur de Tonnet sur un coup franc de Baudoin, prend l’avance sur sa première véritable occasion. Rosmolen isole Crame et si Paulus repousse, Bakija est à la bonne place pour lancer le derby: 1-0.

Le jeu meuti est toujours aussi brouillon dans la construction alors qu’en face, les Merles gaspillent par Crame et Bakija. Ils ne le savent pas encore mais ils vont s’en mordre les doigts.

Dès la reprise, Laurent Gomez change son fusil d’épaule. Exit Baudoin, qui remplaçait Rosy blessé à la hanche, pour passer à deux attaquants avec l’entrée de Marion. « On a joué plus haut, ajoute le coach. Et hormis cette énorme occasion de Crame sortie par Paulus en tout début de mi-temps, toute la deuxième période est pour nous. Coco a fait une super montée mais c’est surtout collectivement qu’on a réagi. Tout le monde a élevé son niveau de jeu et même en infériorité numérique dans le milieu, ça ne s’est pas vu. Beaucoup plus conquérant, on aurait pu gagner. »

Meux prend donc le dessus mais tarde à trouver la faille. Les occasions se succèdent pourtant, notamment pas Smal, malchanceux ce samedi. Il se heurte deux fois à Tonnet avant un retour in extremis de l’excellent Baudot pour l’empêcher de marquer. Namur résiste mais le bloc meuti, plus haut, pousse et finit logiquement par égaliser sur une phase arrêtée. Le coup franc de Smal dévié par Van Hyfte revient à Rouffignon qui trompe enfin Tonnet.

Namur est proche du K.-O., surtout que les changements opérés n’apportent rien et que Detienne est exclu. Mais le score ne bouge finalement plus et sanctionne un match nul logique, chaque équipe ayant eu sa mi-temps. « On voulait se quitter en bons amis je pense, ironise Cédric Fauré, quelques minutes après que les murs de son vestiaire aient tremblé. En 2e mi-temps, nous n’étions pas là, c’est tout. »

Namur reste 5e mais voit rappliquer Tubize à un point, à quelques jours d’un déplacement chez le leader, Warnant.

 

Arbitre: Ledda

Cartes jaunes: Vander Cammen, Smal, Paquet, Rouffignon, Khaida, Boreux, Kinif, Dheur, Baudot.

Carte rouge: Detienne (88e).

Buts: Bakija (1-0, 21e), Rouffignon (1-1, 77e).

NAMUR: Tonnet, Ghaddari, Baudot, Vander Cammen, Eloy, Khaida (74e Detienne), Dheur, Rosmolen, Bakija (65e Erdogan), Lwangi (74e Degryse), Crame (85e Olojede).

MEUX: Paulus, Rouffignon, Boreux, Van Hyfte, Sleeuwaert, Coquelle, Palate, G. Baudoin (46e Marion), Smal, Paquet, Kinif (85e Moors).

L’Avenir – Thibaut Marmignon
Publié le 16-04-2023 à 16h27 – Mis à jour le 17-04-2023 à 09h58

https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/04/16/d2-acff-TMABYWIBHZEMTBY3MXOUGB4PJY/

Laisser un commentaire