vendredi 2 décembre 2022 - 4h35

Dernière actu

Namur quasi au complet à Mascaux

Les « Merles » se sont retrouvés avec un plaisir non dissimulé à Mascaux, pour lancer leur nouvelle saison en Division 2 ACFF.

Les récents champions de D3A ont eu une pensée émue pour leur dévoué délégué, Claude Perpète, disparu inopinément et qui sera à jamais dans tous les esprits. Après la distribution des équipements d’entraînement, le coach Olivier Defresne a pris la parole devant ses joueurs, pour divulguer le programme des prochaines semaines, celui-ci ayant subi l’une ou l’autre modification, comme l’annulation de leur match amical à Andenne contre La Louvière. Quant aux objectifs sportifs du matricule 156, le technicien biesmois relatait viser la colonne de gauche ou, si les circonstances le permettaient, le tour final. Pour la Coupe, qui débutera le 6 août pour les Namurois, ces derniers espèrent passer deux tours, pour recevoir Virton par la suite. « Nous avons gardé la même ligne de conduite, en conservant 13 joueurs de notre noyau de la saison dernière, tout en y ajoutant 5 renforts. Un dernier n’est pas exclu », note encore le T.1 namurois, qui espère aussi ajouter un U21 dans son noyau, où seuls deux y émargent.

Il sera aidé dans sa tâche par l’excellent Jérôme Patris comme T2 et Michaël Lelaboureur comme entraîneur des gardiens. Deux nouveautés au menu cette année: les apports de Michaël Sechehaye comme préparateur physique et de Michel Istace comme scout.

Frédéric Rosmolen a dû, pour la première fois, regarder ses copains du bord de touche, étant toujours en convalescence après son opération au genou gauche. « J’ai forcé dessus quelques mois et une intervention était indispensable , souligne le talentueux médian. C’est frustrant, de louper la reprise, mais je m’entraîne déjà individuellement avec mon kiné. » Pour sa part, il s’attend à une saison sans trop de tracas. « Nous allons gagner du temps au niveau des automatismes. Nous avons aussi des renforts en nombre et en qualité, pour aborder cette nouvelle aventure. »

Pour l’anecdote, des tests physiques ont été réalisés auparavant. Alexandre Eloy et Quendrim Bakija sont apparus les plus affûtés. Et, pour l’équipe de P.3, Stéphane Muyldermans (53 ans) a mis d’accord tous les « petits » jeunes.

Laisser un commentaire