jeudi 21 octobre 2021 - 10h54

Dernière actu

Namur : une Réserve comme réservoir

L’Union Namur va aligner une équipe Réserves nationales la saison prochaine. Le club préfère parler d’Espoirs et recrute.

Le foot hiberne depuis de trop longs mois mais cela n’empêche pas les clubs de préparer l’avenir. À l’UR Namur, outre une collaboration avec l’école des jeunes de Naninne, les dirigeants viennent de valider la création d’une équipe de Réserves nationales. Tout en maintenant la P4 (le club a songé à absorber un autre matricule pour aligner une P2, sans succès), Namur alignera donc des jeunes espoirs nationaux la saison prochaine. « Le but, c’est clairement d’élargir le noyau national avec de jeunes talents, explique Benoît Massart, membre du comité. On limitera la D3 à 16 joueurs. Ensuite, derrière, Zoran pourra puiser dans le réservoir réserve pour compléter son équipe. Cela formera un groupe d’une trentaine de joueurs. Les entraînements se feront en commun, avec le coach de cette formation, sous la supervision du staff de D3 Zoran Bojovic et Jean-Christophe Delvaux. L’idée, c’est vraiment de créer une synergie entre les deux groupes. L’engouement pour cette nouvelle équipe est réel, nous avons beaucoup de demandes.»

Sous les yeux du staff et de Michel Lazaron

Mais pour former le groupe le plus compétitif possible, Namur organise encore une détection, ce mercredi 28 avril (de 18 à 20 h), sur le terrain des Bas-Prés. Initialement prévue samedi, cette séance de sélection a été plus utilement déplacée au mercredi 28 avril pour profiter des nouvelles mesures plus souples en extérieur (bulles de 10).

«L’entraînement sera donné par les coaches de l’équipe fanion (Bojovic – Delvaux), assistés pour l’évaluation par quelques observateurs expérimentés, sous la houlette de Michel Lazaron», ajoute Benoît Massart. Cet entraînement est gratuit et sans engagement, mais vu les règles sanitaires en vigueur, l’inscription par mail via ecole@urnamurflv.be est obligatoire.

L’entraîneur de cette nouvelle équipe réserve n’est pas encore connu. Mais il pourra sans doute compter sur l’apport d’éléments du noyau A de retour de blessure ou en manque de temps de jeu. Car même si Namur nommera cette formation «espoirs nationaux» et qu’elle ne sera formée que de jeunes âgés de 17 à 22 ans, elle ne sera pas limitée à une catégorie d’âges.

Thibaut MARMIGNON – L’Avenir – 20/4/2021

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20210420_01573754/namur-une-reserve-comme-reservoir

Laisser un commentaire