dimanche 21 avril 2024 - 12h36

Dernière actu

(C) Sports Pictures

Pas de créneau supplémentaire possible à l’Adeps de Jambes

C’est parti. On s’en doutait un peu mais la cohabitation au stade Adeps de Jambes (cf. l’épisode précédent au début des années 2000 lors du déménagement de Soulier vers les Bas-Prés) risque de faire couler beaucoup d’encre… À la suite des tests physiques effectués par l’Union Namur cette semaine et les observations du staff, les réactions ont déjà fusé.

« Nous sommes un organisme public qui met ses installations sportives en location à différents clubs : le SMAC, l’ES Jamboise, l’UR Namur et d’autres clubs d’athlétisme, précise-t-on du côté de l’Adeps. Certains pourraient encore nous rejoindre. Il n’est donc pas question de parler de la piste d’athlétisme du SMAC mais bien de celle du Centre Adeps La Mosane. Cette piste a été rénovée il y a 3.5 ans maintenant et a bien été homologuée par les instances ad hoc. Elle mesure donc bien 400 m et pas….396 m. Cela met à mal notre crédibilité concernant de prochaines compétitions potentielles. Quant aux créneaux horaires en semaine, l’UR Namur sait très bien que ce n’est pas possible. Cela a été dit dès nos premiers contacts. Que ce soit pour l’ES Jambes ou pour tout autre locataire. Donc c’est bien du côté de Mascaux et de la ville de Namur qu’il faudra trouver des solutions. Car s’ils s’entraînent sur notre terrain, il ne sera plus du tout praticable après quelques semaines. »

Du côté de la ville, on attend la fin des vacances pour se positionner mais il est en tout cas certain que les pluies des derniers jours auront résolu la question de l’arrosage des terrains de Mascaux! Enfin précisons que la mesure de la piste « à la roulette » par le préparateur physique namurois a été faite à la lice (corde) afin d’installer correctement des plots à intervalles précis pour les tests physiques. Mais comme le précise Christian Halloy (LBFA), une piste d’athlétisme se mesure à 30 cm de la lice et celle de Jambes fait donc bien 400m. À Namur ou à Jambes, on est parfois un peu trop vite dans les starting-blocks…

 

Laisser un commentaire