samedi 13 juillet 2024 - 8h22

Dernière actu

Loïc Besson et le capitaine roularien jenci De Jonghe ©ÉdA

Les Merles par le chas de l’aiguille (Namur 2 – Roulers 1 a.p.)

Face à une formation de D3, les Namurois ont éprouvé beaucoup de difficultés à assurer leur nouveau statut. Leur mentalité une fois réduits à neuf, les a sauvés.

Exilés au stade des Ecureuils àSpy, les Merles, au noyau déjà un peu court, sont privés de Detienne (suspendu), Sbaa (blessé) alors que Tonnet (dos) est sur la feuille en cas de problème. L’entame de match des hommes de Cédric Fauré semble présager d’une rencontre bien maîtrisée avec trois belles possibilités dans le premier quart d’heure. L’envoi de Bangoura à la 7e est déviée par la latte et les essais de Gendebien et Khaida sollicitent toute l’attention de Depaepe. Une domination teintée de beaucoup de duels remportés et d’un jeu assez précis avec un certain manque d’efficacité. La sortie de Gendebien (déchirure?), un des meilleurs Namurois, coïncide avec une baisse de régime des Unionistes qui vont le payer au prix fort juste avant la pause, les Roulariens inscrivant un but inattendu. La reprise ne satisfait pas totalement le coach namurois malgré un changement de système et ce second acte va connaître de nombreux rebondissements. Roulers contrôle bien dans un premier temps d’autant que les Namurois vont se retrouver à 10 alors que Vander Cammen venait juste de sauver sur la ligne à la 62e. Les efforts locaux semblent vont payer quand les Mosans obtiennent un penalty à la 86e. Alalabang le botte sur le montant. On croit la cause entendue mais Iscaye surgit pour donner aux Merles le droit aux prolongations. Durant celles-ci, Namur obtient un penalty… loupé par Dheur mais retiré avec succès par Chenkam. Une qualification chahutée au grand soulagement de Cédric Fauré. « Nous aurions dû marquer plus tôt et nous aurions vu un autre match. Chapeau aux gars qui n’ont rien lâché, note celui-ci. Nous avons retrouvé notre mentalité à retardement. Il reste encore du boulot » regrettait le capitaine Loïc Vander Cammen, auteur d’un énorme match tout comme le jeune Lucas Baudot.

 

Arbitre : Delaye.

Cartes jaunes : Iscaye, Van de Velde, Alalabang, Dejonghe, Cordie, Defevere.

Cartes rouges : Fofana (66e), Chenkam (107e, 2 j.).

Buts : Van Laere (0-1, 45e), Iscaye (1-1 90e+2), Chenkam (2-1, pen. 106e).

UR NAMUR : Herman; Vander Cammen, Baudot, Iscaye, Fofana, Dheur, Besson (56e Tashima), Bangoura (68e Api-Kidanda), Alalabang, Khaida (65e Ghaddari), Gendebien (30e Chenkam).

ROULERS : Depaepe; Verkerken, Defevere, Dejonghe, Cordie, Van Laere (91e Moyaert), Bakelandt, Kimvwidi (76e Derieuw), Damman (106e Demeulenaere), Vanhuyse (76e Coppin), Van De Velde (91e Libbrecht).

 

L’Avenir – Benoît JADOT
Publié le 20-08-2023 à 12h34 – Mis à jour le 20-08-2023 à 16h26

https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/08/20/les-merles-par-le-chas-de-laiguille-M2MYHUZRL5GO3CNE2PPHUAN3KU/

Laisser un commentaire