jeudi 1 décembre 2022 - 12h05

Dernière actu

Les Merles n’y arrivent toujours pas (Namur 1 – Hamoir 3)

Sous l’ère Cédric Fauré, l’Union Namur est encore à la recherche de son premier succès en D2 ACFF.

Privés d’une partie de leurs atouts offensifs avec les absences d’Olojede et Lwangi pour blessures et avec Dheur étonnamment sur le banc, les Namurois sont pris à froid par la vitesse liégeoise. Après une première grosse intervention de Prévot, ce dernier ne peut rien sur la phase suivante ponctuée par Damblon (0-1). Hormis une belle frappe cadrée de Detienne à la 10e, les Namurois ont beaucoup de difficultés à inquiéter le dispositif défensif liégeois et abusent d’un jeu latéral improductif. L’efficacité des troupes d’André Detilloux se rappelle au souvenir des Unionistes dès la 48e. Sur une phase litigieuse où la défense namuroise s’attend à une faute sur son dernier homme, l’arbitre laisse le jeu se poursuivre et Guilmi en profite pour battre le gardien namurois des 30 m (0-2). Un coup de massue qui semble enfin secouer le cocotier namurois. La domination locale se concrétise rapidement par une réduction du score de l’opportuniste Bakija (1-2). Les offensives déferlent dans le camp liégeois sans pour autant inquiéter réellement Rausin. Celui-ci n’aura à détourner qu’un envoi dangereux à la 70e. Le passage à trois défenseurs derrière augmentera encore le danger dans le camp visiteur sans nouvelles opportunités pour les Merles. Ceux-ci boiront le calice jusqu’à la lie quand Lafalize, s’échappe et plie définitivement la partie (1-3). « Un succès très difficile à obtenir, reconnaissait le coach de Hamoir, André Detilloux. Les Namurois nous ont mis une grosse pression mais ne se sont pas créé énormément d’occasions. » Notons que les deux médias locaux ont été empêchés de travailler, ne pouvant accéder à la zone neutre par le comité namurois même après le match. Les interviews liégeoises ont dû s’opérer derrière la barrière. Il ne manquait que les barbelés. L’ex-Cinacien Benoît Masset, capitaine de Hamoir appréciait à sa juste valeur les trois points durement conquis: « Nous avons laissé comme prévu le ballon à l’adversaire. Notre but rapide a aussi bien aidé ? Comme notre adversaire qui nous a offert deux buts. Notre objectif reste toujours le top 3 pour continuer à regarder vers le haut ». Une ambition partagée par des Bleus solidaires.

Arbitre: Theunis.

Cartes jaunes: Detienne, Degryse.

Buts : Damblon (0-1, 5e), Guilmi (0-2, 48e), Bakija (1-2, 51e), Lafalize (1-3, 88e).

NAMUR: Prévot, Vander Cammen, Baudot, Eloy, Detienne, Valcke (65e Dheur), Rosmolen (75e Erdogan), Bakija, Ghaddari, Toussaint, Degryse (80e Ebui).

HAMOIR: Rausin, Tietcheu, Masset, Damblon (70e Ylmaz), Guilmi (66e Lafalize), Donlefack (78e Mukele), Ceylan, Macé, Teise, Biersard, Mukendi.

L’Avenir – B.J.
Publié le 31-10-2022 à 06h00

Laisser un commentaire