dimanche 3 mars 2024 - 23h26

Dernière actu

Ambiance dans les travées du stade Adeps de Jambes (Namur). ©EdA

Un goût de trop peu pour de bons Merles (Namur 0 – Tirlemont 0)

Les Namurois ont eu les possibilités de signer leur premier succès à domicile. Mais la conclusion a fait défaut.

La météo estivale avait attiré pas moins de 500 personnes pour la grande première des Merles dans leur nouveau stade de Jambes. Cédric Fauré avait préféré aligner Tashima dans le onze de base alors que Besson, sans démériter, débutait sur le banc. Les premiers pas des Namurois comme des Sucriers étaient teintés de prudence durant un quart d’heure d’observation même si les visiteurs mettaient les premiers le nez à la fenêtre dès la 9e via Naudts. Peu après, M. Desimpele prenait une de ses deux décisions contestées par les hommes de Cédric Fauré en ne sortant qu’un bristol jaune pour une agression sur Tashima. « J’ai reçu pas mal de coups durant la rencontre. C’était un foot fort physique, parfois trop« , reconnaissait le Japonais.

Les Unionistes prenaient progressivement la possession de balle sans pour autant montrer de perçant offensif déterminant. « Ce sera certainement un des points à améliorer« , considérait après la partie le T1 Cédric Fauré alors que Khaida, Tashima et surtout Detienne, alertaient le gardien Bizimana.

À la reprise, les Namurois décidaient de jouer un peu plus haut et contrariaient la relance tirlemontoise. Detienne obligeait même le dernier rempart flandrien à se coucher sur un de ses envois à l’heure de jeu. Les Noir et Jaune remportaient pas mal de duels Sur l’un d’eux, Iscaye était accroché de manière suspecte dans le rectangle puis l’envoi de Dheur alertait Bizimana. Tirlemont reculait de plus en plus mais restait dangereux sur les rares contres dont un signé Yagan, qui aurait pu faire mouche. Malgré l’apport de sang frais et les débuts de Prso, le marquoir ne voulait pas participer à l’ambiance de fête qui régnait sur le site de l’Adeps. Les Merles peuvent-ils avoir quelques regrets ? Probablement mais ils doivent retenir leur premier point pris en Nationale 1 et l’impression qu’il reste une marge de progression importante. Après deux rencontres, on peut dire sans hésiter que les Mosans ont leur place à ce niveau.

Pour ce retour à Jambes, tout le monde rêvait d’un premier succès qui n’aurait pas été volé. Pour cela, comme l’indique Miguel Musset-Quintais, médian namurois, dans cette division relevée, il faut mettre au fond ses rares occasions. « C’était un match intense, débute l’intéressé. Nous avons eu plus d’espaces en seconde période sans vraiment en profiter. C’est malgré tout un bon point et nous sommes en progression. »

« Nous développons déjà un bon football mais nous n’arrivons pas à marquer, regrettait le coach namurois, Cédric Fauré qui demandait encore un peu de patience. Avec sept éléments de l’an dernier, des blessés et des transferts à peine arrivés, nous devons composer un ensemble cohérent. Nous continuons à travailler et nous serons bientôt récompensés« .

À l’instar de leur back droit, Vincent De Vos, à Tirlemont, on admettait avoir souffert contre une belle équipe namuroise: « Nous avons surtout eu plus de difficultés en 2e mi-temps où les Namurois ont remporté beaucoup de duels. »

Arbitre: Desimpele

Cartes jaunes: Alalabang, Besson, Bergiers, Chantrain, Ceulemans.

NAMUR: Herman, Vander Cammen, Baudot, Detienne (83e Laloux), Fofana, Ghaddari (77e Prso), Tashima (62e Bangoura), Dheur (77e Besson), Alalabang, Iscaye, Khaida (62e Musset-Quintais).

TIRLEMONT: Bizimana, Bergiers, Meeus, Chantrain (54e Singh), Naudts, Yagan (76e Vanhaeren), Ngongo (76e Matterne), Vandamme (46e De Vos), Ceulemans, Claes (84e El Harrak), Jochmans.

 

Benoît JADOT
Publié le 03-09-2023 à 20h05
Mis à jour le 03-09-2023 à 20h55

https://www.lavenir.net/regions/namur/sports/2023/09/03/un-gout-de-trop-peu-pour-de-bons-merles-4NEMY3HGT5EZVOVCTMQ6UATJVI/

Laisser un commentaire